Voir la démo×
×

Voir NinjaOne en action !

Les étapes du processus de durcissement de serveur

Qu'est-ce que le renforcement de serveru ?

Dans un environnement informatique donné, un serveur est la base qui fournit des services aux terminaux pour effectuer diverses actions. Ils sont essentiels pour que les réseaux informatiques puissent avoir un accès ou des informations partagées. Malheureusement, les serveurs sont souvent la cible de cyberattaques en raison de leur capacité à atteindre d’autres parties de l’environnement informatique et à faire des ravages. Compte tenu de la recrudescence de ces attaques, l’élaboration d’un processus de durcissement des serveurs aidera les organisations à améliorer leur position en matière de sécurité.

Qu’est-ce que le durcissement des serveurs ?

Le durcissement des serveurs est un type de processus de durcissement des systèmes qui vise à protéger et à sécuriser un serveur contre les cyberattaques en réduisant sa surface d’exposition aux attaques. Une surface d’exposition aux attaques est constituée de tous les points possibles d’un système par lesquels un attaquant non autorisé peut tenter de pénétrer. La réduction du nombre de ces vulnérabilités « durcit » un serveur contre les exploitations et augmente la sécurité des données.

Comment fonctionne le processus de durcissement d’un serveur ?

Un processus de renforcement des serveurs consiste à prendre des mesures pour garantir que tous les aspects d’un serveur sont aussi sûrs que possible. Grâce à des outils tels que les logiciels de gestion des opérations informatiques, vous pouvez obtenir une meilleure visibilité des différents composants de votre serveur et vous assurer que les différentes parties du processus ont été correctement exécutées. Chaque étape du processus de durcissement du serveur vous aide à sécuriser et à protéger davantage votre serveur.

Processus de durcissement du serveur : 9 étapes

Un processus de durcissement d’un serveur contient de nombreuses actions qui doivent être exécutées. Elles ne doivent pas nécessairement être effectuées dans un ordre particulier, mais chaque étape doit être réalisée pour garantir que votre serveur est durcit et protégé contre les cyberattaques.

1) Emplacement sécurisé du serveur

Placez votre serveur dans un endroit sûr. Vérifiez que les paramètres sont idéaux (température, proximité, etc.) et que la zone est verrouillée et réservée au personnel autorisé.

2) Contrôlez les autorisations d’accès

L’instauration du « principe de moindre privilège » est un moyen efficace de vérifier que les systèmes, programmes, configurations et autres opérations importantes ne sont accessibles qu’à ceux qui en ont besoin. En limitant l’accès aux technologies et aux opérations les plus vitales de l’entreprise, on crée une couche de sécurité supplémentaire qui rend moins probable une compromission du serveur.

3) Configurez votre pare-feu

Un pare-feu est une barrière mise en place pour séparer le réseau informatique de toute source externe. Il s’agit d’un système de sécurité pour votre réseau informatique qui surveille le trafic entrant et sortant. La configuration de votre pare-feu est un moyen judicieux de surveiller le trafic au sein de votre réseau et de bloquer le trafic indésirable provenant de l’extérieur du réseau, ce qui peut contribuer à empêcher les attaquants d’y pénétrer.

4) Gérez les configurations

Il existe plusieurs types de configurations à gérer dans votre environnement informatique, tels que l’utilisateur, le serveur, le réseau et le NTP (protocole de temps réseau). La gestion active de ces différents paramètres garantit la cohérence de tous les systèmes qui existent dans votre environnement informatique. Il vous permet également d’obtenir une visibilité sur les systèmes de votre serveur et de savoir comment ils s’influencent mutuellement.

5) Sécurisez les comptes utilisateurs

Protégez les comptes d’utilisateurs sur votre serveur. Gardez confidentiels les noms d’utilisateur et les mots de passe, et faites en sorte qu’ils soient forts et uniques. En outre, envisagez d’utiliser l’authentification forte multi-facteurs (MFA) lorsque cela est possible afin de renforcer le niveau de sécurité.

6) Appliquez les correctifs face aux vulnérabilités

Appliquez les correctifs logiciels dès que possible et veillez à ce que votre environnement informatique soit continuellement mis à jour pour garantir une sécurité optimale. Les logiciels de serveur non mis àjour sont facilement exploités par les cybercriminels. Veillez donc à installer des logiciels mis à jour pour protéger ces vulnérabilités. Pour en savoir plus sur l’application efficace des correctifs, consultez le processus de gestion des correctifs.

7) Supprimez les logiciels inutiles

Gardez votre réseau en ordre en supprimant les logiciels et les applications que vous n’utilisez plus. Les pirates informatiques sont difficiles à identifier s’ils accèdent à vos données par le biais d’un logiciel que vous n’utilisez pas activement. De plus, un réseau organisé est beaucoup plus facile à sécuriser.

8) Prévoyez une stratégie de sauvegarde

Sauvegardez les données de votre serveur pour vous assurer que les informations importantes de l’entreprise ne seront pas perdues en cas de cyberattaque. L’utilisation d’un logiciel de sauvegarde peut contribuer à garantir que vos données sont sauvegardées correctement. Créez une stratégie de sauvegarde qui répondra au mieux aux besoins de votre organisation.

9) Contrôlez en permanence

La surveillance continue de votre serveur est une étape qui ne s’arrête jamais dans un processus de durcissement des serveurs. Cela vous permet d’être au courant de toute activité sur votre système, de suivre les connexions et de savoir qui accède à certaines zones du serveur. Ces connaissances vous permettent d’être proactif dans vos efforts pour sécuriser votre serveur.

L’importance du durcissement des serveurs

Il est essentiel de prendre des mesures préventives et de sécuriser le serveur de votre entreprise. Si votre serveur est compromis par un pirate informatique qui exploite ses vulnérabilités, cela signifie que vous n’avez plus le contrôle total du serveur. Grâce à ce nouvel accès, le pirate peut envoyer du courrier indésirable, attaquer d’autres serveurs ou installer des logiciels malveillants, ce qui peut entraîner la corruption d’appareils ou de données, des temps d’arrêt imprévus, une réputation ternie et des coûts énormes.

Le durcissement du serveur est important car il permet d’atténuer les effets d’éventuelles cyberattaques, et il est essentiel pour sécuriser les données et les opérations de votre serveur. Il s’agit d’une stratégie nécessaire qui permet de soutenir le fonctionnement de l’entreprise et la continuité des opérations.

Renforcez la sécurité de votre serveur grâce au durcissement du serveur

La cybersécurité est importante pour toutes les entreprises qui utilisent la technologie dans leurs activités quotidiennes. Le durcissement des serveurs, en particulier, est un processus essentiel pour assurer la sécurité et le bon fonctionnement des données et de l’environnement informatique de votre entreprise. Consultez notre article sur la Gestion des Serveurs pour découvrir d’autres conseils et bonnes pratiques sur la façon de surveiller et de maintenir des serveurs optimisés.

Grâce à l’utilisation d’un logiciel de surveillance et de gestion à distance, NinjaOne permet de renforcer les serveurs de façon simple et directe, ce qui vous permet de visualiser facilement les paramètres, les configurations et l’état général du serveur. Obtenez un essai gratuit pour découvrir comment NinjaOne peut vous aider à protéger votre serveur.

Prochaines étapes

Les principes fondamentaux de la sécurité des appareils sont essentiels à votre posture de sécurité. NinjaOne facilite l’application de correctifs, le durcissement, la sécurisation et la sauvegarde des données de tous les appareils de façon centralisée, à distance et à grande échelle.

Pour en savoir plus sur NinjaOne Protect, participer à une visite guidée ou profitez d’un essai gratuit de la plateforme NinjaOne.

Vous pourriez aussi aimer

Prêt à devenir un Ninja de l’informatique ?

Découvrez comment NinjaOne peut vous aider à simplifier les opérations informatiques.

By clicking the “I Accept” button below, you indicate your acceptance of the following legal terms as well as our Terms of Use:

  • Ownership Rights: NinjaOne owns and will continue to own all right, title, and interest in and to the script (including the copyright). NinjaOne is giving you a limited license to use the script in accordance with these legal terms.
  • Use Limitation: You may only use the script for your legitimate personal or internal business purposes, and you may not share the script with another party.
  • Republication Prohibition: Under no circumstances are you permitted to re-publish the script in any script library belonging to or under the control of any other software provider.
  • Warranty Disclaimer: The script is provided “as is” and “as available”, without warranty of any kind. NinjaOne makes no promise or guarantee that the script will be free from defects or that it will meet your specific needs or expectations.
  • Assumption of Risk: Your use of the script is at your own risk. You acknowledge that there are certain inherent risks in using the script, and you understand and assume each of those risks.
  • Waiver and Release: You will not hold NinjaOne responsible for any adverse or unintended consequences resulting from your use of the script, and you waive any legal or equitable rights or remedies you may have against NinjaOne relating to your use of the script.
  • EULA: If you are a NinjaOne customer, your use of the script is subject to the End User License Agreement applicable to you (EULA).