Voir la démo×
×

Voir NinjaOne en action !

En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de NinjaOne.

Surveillance et alerte du serveur

homme avec écran ordinateur - NinjaOne

Surveillance et alerte du serveur

La surveillance des serveurs et des infrastructures informatiques est essentielle pour garantir les performances et la longévité des systèmes de vos clients. Plus encore, la technologie de surveillance à distance, en particulier, a contribué à définir l’ensemble du secteur informatique moderne.

Dans cet article, nous allons aborder plusieurs des principaux concepts de surveillance, notamment les indicateurs, les alertes et le suivi, et expliquer pourquoi ils sont importants. Nous aborderons ensuite les bonnes pratiques en matière de surveillance et d’alerte, ainsi que comment choisir un logiciel pour la surveillance des serveurs et pour la création de rapports sur à leur sujet.

Les points abordés dans cet article :

  • Qu’est-ce que la surveillance et l’alerte des serveurs ?
  • Que devez-vous surveiller ?
  • Quels sont les avantages de la surveillance à distance des serveurs et de l’établissement de rapports ?
  • Bonnes pratiques en matière de surveillance des serveurs
  • Logiciel de surveillance et d’alerte à distance des serveurs

La surveillance des serveurs permet aux professionnels de l’informatique de suivre les performances, la santé et les données d’état d’un serveur, par exemple : Charge (utilisation) du processeur, utilisation de la mémoire, processus actifs et niveaux d’espace disque. La surveillance est généralement liée à un système d’alerte qui informe le personnel concerné si des événements critiques se produisent ou si des seuils spécifiques sont atteints. Ce rapport en temps réel permet aux administrateurs du système de remédier rapidement à la situation et d’éviter d’autres problèmes.

Que sont la surveillance et l’alerte des serveurs ?

Les éléments clés du concept de système de surveillance à distance sont les métriques, la surveillance et les alertes. Les métriques sont simplement l’entrée de données nécessaires pour mesurer et surveiller les performances, l’intégrité et la disponibilité des serveurs.

La surveillance est ce qui permet aux professionnels de l’informatique de lire et d’interpréter ces données entrantes pour avoir un aperçu de la façon dont les applications et les systèmes fonctionnent. Le suivi implique la collecte, le regroupement et l’analyse des métriques de façon pertinente.

L’alerte est construite sur les deux autres éléments. Lorsque des métriques spécifiques répondent à des conditions définies, l’élément de surveillance envoie des notifications aux personnes désignées afin qu’elles puissent repérer et corriger les éventuels problèmes.

Quel est l’objectif de la surveillance des serveurs ?

Parce qu’un système de surveillance de serveurs vous permet de recueillir, de stocker et de visualiser des métriques, des événements, des journaux et des traces en temps réel, il vous permet d’avoir une vue d’ensemble et en temps réel de ce qui se passe au sein votre infrastructure.

La plupart des solutions de surveillance permettent aux utilisateurs de rassembler ou d’analyser les données actuelles et d’historiques qui ont été conservées ou archivées. La capacité d’analyser des données sur des périodes plus longues permet d’obtenir des informations précieuses, que l’on ne peut obtenir uniquement lorsque l’on peut examiner la situation dans son ensemble et voir les tendances dans le temps. Les meilleures solutions de surveillance permettent une visualisation et un rapport personnalisés des données, ce qui vous permet de créer des graphiques et des diagrammes qui facilitent la compréhension des mesures clés. Ces systèmes donnent également aux administrateurs système la possibilité de corréler les données provenant de différentes entrées, et de surveiller les relations entre diverses ressources, dans différents environnements ou groupes de serveurs.

De plus l’un des avantages les plus importants de la surveillance des serveurs est l’alerte.

Il peut être difficile, parfois presque impossible, de mesurer les performances à tous les niveaux du déploiement, y compris les composants, les applications et les services. C’est encore plus vrai pour les fournisseurs de services informatiques gérés qui sont chargés de surveiller et de gérer les environnements informatiques de nombreux clients. Outre la visibilité obtenue en centralisant la surveillance des applications et de l’infrastructure, la gestion et l’analyse des journaux, le traçage, la surveillance des utilisateurs réels et la surveillance synthétique, les meilleures solutions de surveillance fournissent des alertes à temps qui permettent aux équipes informatiques, même petites, de gérer de grands environnements technologiques.

Quelles sont les métriques du serveur qui doivent être suivies et rapportées ?

Nous savons que les métriques sont les données brutes sur l’utilisation des ressources, le comportement ou les performances que votre système de surveillance recueille au sein de votre infrastructure. Ces indicateurs peuvent être introduits dans votre solution de surveillance par le biais d’agents installés ou d’un système sans agent. Ils peuvent également être collectés directement à partir du système d’exploitation ou d’une application.

Les mesures du système d’exploitation comprennent généralement des informations de base sur les ressources telles que le processeur, l’utilisation de la RAM et l’espace disque. Ce sont des données facilement accessibles qui peuvent être envoyées simplement à votre système de surveillance.

D’autres composants, matériels et applications personnalisées nécessitent des intégrations, des agents ou d’autres moyens de transférer les données pertinentes. C’est ici que le code ou les agents doivent être installés pour interagir avec l’outil de surveillance.

Quel que soit le mode de collecte des données, il est important de savoir quels points de données, au-delà de l’utilisation des ressources de base, doivent faire l’objet d’un suivi et d’un rapport. Bien que chaque cas d’utilisation varie, certains principes de base doivent toujours être pris en compte.

Événements

De nombreux systèmes de surveillance peuvent également saisir des événements qui sont généralement générés et collectés au moment où ils se produisent. Les données relatives aux événements introduites dans un outil de surveillance fournissent généralement une vue d’ensemble de ce qui s’est passé, où, et quand. Lorsqu’ils l’examinent en même temps que d’autres mesures, les professionnels de l’informatique peuvent plus facilement trouver la cause à la base d’un problème.

Journaux

Il n’est généralement pas possible de résoudre les problèmes uniquement à l’aide des métriques. Les journaux comblent les lacunes en fournissant des informations sur ce que les applications, les services et même les utilisateurs ont fait dans l’environnement informatique. En soit, les journaux sont une « trace écrite » des événements qui montrent l’activité, ce qui est extrêmement précieux pour le dépannage. Comme vous pouvez l’imaginer, les données des journaux de tout le trafic réseau peuvent s’accumuler assez rapidement et il est souvent impossible de les contrôler manuellement. C’est pourquoi les solutions de surveillance et de création de rapports permettent généralement de configurer des alertes pour une activité spécifique du journal, de la même manière que les événements et les métriques peuvent déclencher des notifications.

Pourquoi le suivi et les rapports sont-ils importants ?

Les professionnels de l’informatique considèrent que la surveillance et l’alerte des serveurs présentent de nombreux avantages.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, même des métriques simples aident les administrateurs système à accéder à distance et à comprendre l’état actuel de leur infrastructure et de leurs applications. Les règles d’alerte et les notifications rendent ce système encore plus avantageux.

L’avantage le plus important est peut-être la concentration de grandes quantités de données précieuses dans un seul tableau de bord, surtout lorsque l’outil de surveillance fournit un moyen centralisé et multi-entité de suivre de nombreux systèmes hétérogènes.

Outre le fait de faciliter ce type de surveillance à grande échelle sur différents clients ou environnements, les avantages sont les suivants :

  1. Avertissement lorsqu’il y a ou pourrait y avoir un problème de serveur

Dans l’ensemble, la fonction la plus importante de la surveillance des serveurs est l’alerte à distance en temps réel des problèmes potentiels qui menacent la stabilité de l’environnement informatique. Ces alertes permettent aux professionnels de l’informatique de remédier rapidement à des situations potentiellement dangereuses afin de maintenir le serveur en état de fonctionnement. Ces données permettent une approche beaucoup plus proactive de la gestion informatique.

  1. Fournir une vue d’ensemble claire de tous les systèmes

Avec des configurations de serveur et de réseau plus importantes, il est difficile de garder un œil sur tous les aspects importants, surtout lorsqu’ils sont physiquement situés à des endroits différents. La surveillance à distance des serveurs permet aux professionnels de l’informatique de garder un aperçu détaillé de tous les systèmes via un tableau de bord unifié. Sans cette fonctionnalité, le secteur informatique ne serait pas en mesure de fournir une assistance client conforme aux normes modernes.

  1. Prenez de meilleurs décisions grâce aux données d’historique

Les solutions de surveillance des serveurs donnent un aperçu des heures, des jours et des semaines qui précèdent un problème critique. Cela vous permet de déterminer si le problème s’est développé lentement au fil du temps, ou s’il a échoué spontanément. Savoir pourquoi les problèmes se produisent et ce qui s’est produit auparavant vous aidera à prendre de meilleures décisions concernant l’allocation des ressources, les budgets, la gestion des actifs ou le remplacement du matériel.

  1. Garantir de meilleures performances du serveur au fil du temps

Des alertes permanentes, des tableaux de bord et des données d’historique permettent aux professionnels de l’informatique de maîtriser véritablement la gestion de leurs serveurs et leur donnent une vision plus approfondie de ce qui a fonctionné ou pas. Ces détails permettent une optimisation beaucoup plus précise.

Bonnes pratiques en matière de surveillance des serveurs

Il existe plusieurs points clés lorsqu’il s’agit de mettre en place une surveillance à distance des serveurs. La bonne configuration peut assurer une gestion informatique proactive grâce à l’alerte et à la surveillance. Voici quelques bonnes pratiques que nous avons identifiées :

  1. Commencez par surveiller à la fois les composants sous-jacents du système et le système dans son ensemble. Vous aurez ainsi une vue d’ensemble du comportement des composants de votre système et de l’influence qu’ils ont les uns sur les autres.
  2. Définissez vos alertes en fonction des écarts par rapport aux performances de base. N’oubliez pas d’utiliser des données d’historique pour déterminer le nombre d’écarts types admissibles lors de la création de seuils d’alerte.
  3. Peaufinez vos alertes et vos règles de signalement pour éviter les fausses alertes. (Rappelez-vous « le garçon qui criait au loup ».) Un trop grand nombre de faux positifs entraînera une lassitude à l’égard des alertes, ce qui conduit généralement à les ignorer.
  4. Si vous surveillez une infrastructure dynamique, vous pouvez décider de vous concentrer uniquement sur les services de surveillance et non sur les composants individuels.
  5. Définir des règles précises pour le déploiement de nouveaux services ou infrastructures. Veillez à ce que les nouvelles infrastructures, le nouveau matériel ou les nouveaux services ne soient pas mis en production sans surveillance et sans règles d’alerte appropriées.
  6. Il est important de surveiller votre informatique du point de vue des utilisateurs du monde réel. Capturez les métriques des utilisateurs réels et de leur emplacement géographique réel.
  7. Ne négligez pas les services tiers dans votre surveillance. Les problèmes rencontrés avec un tiers peuvent tout aussi bien affecter l’expérience globale de vos utilisateurs et entraîner des problèmes réels ou perçus au sein de votre propre infrastructure.
  8. Comme pour tous les processus, il est bon d’évaluer et de mettre à jour régulièrement votre stratégie de surveillance pour rester en phase avec les changements de votre environnement.
  9. Les meilleures solutions de surveillance peuvent être utilisées pour se comparer à d’autres environnements informatiques afin d’identifier les domaines à améliorer et de contribuer à améliorer les temps de réponse.

Choisir le meilleur logiciel de surveillance et d’alerte

Tous les systèmes de surveillance des réseaux ne sont pas créés de la même façon. La meilleure option dépendra essentiellement de votre cas d’utilisation et des besoins de votre environnement informatique. Pour un fournisseur de services gérés (MSP) en particulier, nous recommandons une solution qui offre toutes les fonctionnalités nécessaires pour surveiller et gérer de nombreux clients différents.

Parmi les fonctionnalités que vous devriez rechercher, nous pouvon citer le logiciel de surveillance et gestion à distance (RMM), la gestion des correctifs, la surveillance des notifications SNMP, NetFlow et Syslog.

Conclusion

La surveillance et la gestion informatique ne sont plus une question de « si », mais une question de « comment ».   Comprendre les solutions utilisées pour effectuer cette surveillance est la première étape pour tirer parti du pouvoir de la surveillance des serveurs et des alertes. La mise en place d’un système de surveillance peut sembler intimidante, mais les bons outils peuvent vous soulager de cette tâche importante. Le résultat final ? Vous et votre équipe serez en mesure de détecter et de résoudre les problèmes plus rapidement et de façon plus fiable, tout en faisant le meilleur usage possible de votre temps et de vos ressources.

NinjaOne RMM pour la Surveillance et Alerte de Serveur

  • Surveillance Fiable et Alertes
  • Plateforme de Gestion et de Surveillance À Distance Puissante et Facile à utiliser
  • Automatisation Informatique Facile
  • Gestion Complète Des Correctifs
  • Accès à distance Rapide et Sécurisé
  • Sauvegarde Intégrée sur le Cloud

Visitez NinjaOne pour commencer votre essai gratuit dès aujourd’hui.

Pour aller plus loin

Pour créer une équipe informatique efficace et performante, il est essentiel d’avoir une solution centralisée qui joue le rôle de nœud principal pour vos services. NinjaOne permet aux équipes informatiques de surveiller, gérer, sécuriser et prendre en charge tous les appareils, où qu’ils soient, sans avoir besoin d’une infrastructure complexe sur site.

Pour en savoir plus sur NinjaOne Endpoint Management, participez à une visite guidée, ou profitez d’un essai gratuit de la plateforme NinjaOne.

Vous pourriez aussi aimer

Prêt à devenir un Ninja de l’informatique ?

Découvrez comment NinjaOne peut vous aider à simplifier les opérations informatiques.

Termes et conditions NinjaOne

En cliquant sur le bouton « J’accepte » ci-dessous, vous indiquez que vous acceptez les termes juridiques suivants ainsi que nos conditions d’utilisation:

  • Droits de propriété: NinjaOne possède et continuera de posséder tous les droits, titres et intérêts relatifs au script (y compris les droits d’auteur). NinjaOne vous accorde une licence limitée pour l’utilisation du script conformément à ces conditions légales.
  • Limitation de l’utilisation: Les scripts ne peuvent être utilisés qu’à des fins personnelles ou professionnelles internes légitimes et ne peuvent être partagés avec d’autres entités.
  • Interdiction de publication: Vous n’êtes en aucun cas autorisé à publier le script dans une bibliothèque de scripts appartenant à, ou sous le contrôle d’un autre fournisseur de logiciels.
  • Clause de non-responsabilité: Le texte est fourni « tel quel » et « tel que disponible », sans garantie d’aucune sorte. NinjaOne ne promet ni ne garantit que le script sera exempt de défauts ou qu’il répondra à vos besoins ou attentes particulières.
  • Acceptation des risques: L’utilisation du script est sous votre propre responsabilité. Vous reconnaissez qu’il existe certains risques inhérents à l’utilisation du script, et vous comprenez et assumez chacun de ces risques.
  • Renonciation et exonération de responsabilité: Vous ne tiendrez pas NinjaOne pour responsable des conséquences négatives ou involontaires résultant de votre utilisation du script, et vous renoncez à tout droit ou recours légal ou équitable que vous pourriez avoir contre NinjaOne en rapport avec votre utilisation du script.
  • EULA: Si vous êtes un client de NinjaOne, votre utilisation du script est soumise au contrat de licence d’utilisateur final qui vous est applicable (End User License Agreement (EULA)).