Explication de la Gestion des Terminaux Mobiles (MDM)

Stratégie de gestion des appareils mobiles

CINQ IDÉES PRATIQUES QUI VOUS AIDERONT DANS VOTRE TÂCHE.

Newsletter NinjaOne

Rejoignez d'autres MSP soucieux de la croissance et alimentez votre entreprise grâce à cinq conseils et tutoriels de taille réduite livrés dans votre boîte de réception chaque semaine.

Ne manquez aucune promotion, outil gratuit, événement, webinaire et mise à jour de nos produits. Abonnez-vous pour recevoir la newsletter hebdomadaire de NinjaOne.

Grow faster. Stress less.

Visit our Resources Center for more MSP content.
Makenzie Buenning      

L'utilisation des appareils mobiles au sein des entreprises est en constante augmentation, et cela n'est pas près de ralentir. Selon Zippia, environ 3 employés sur 4 utilisent leur téléphone portable personnel pour le travail. Les appareils mobiles sur le lieu de travail peuvent offrir de nombreux avantages, mais peuvent également présenter des risques supplémentaires, d'où la nécessité d'une gestion des appareils mobiles.

Qu'est-ce que la gestion des appareils mobiles ?

La gestion des appareils mobiles (MDM) est un logiciel qui donne à l'équipe informatique d'une entreprise la possibilité de gérer les ordinateurs portables, les tablettes ou les smartphones des employés qui sont connectés au lieu de travail, et ce de façon centralisée. Le MDM vise à réduire la perte de données d'entreprise.

Qu'est-ce qu'un logiciel MDM ?

Le logiciel MDM est une plateforme qui contient une programmation spécifique permettant aux organisations de gérer divers terminaux mobiles. Les caractéristiques communes des logiciels MDM sont les suivantes :

Inscription par code QR ou lien

Afin d'intégrer les appareils mobiles au MDM, une entreprise génère un code QR ou un lien via son produit MDM. Un utilisateur clique sur le lien via l'appareil, ce qui l'amène sur un site Web qui télécharge un certificat pré-authentifié indiquant que votre entreprise veut gérer votre machine. Si l'utilisateur clique sur « oui », l'entreprise dispose alors d’un certain niveau d'accès à l’appareil de l'utilisateur.

BYOD (apportez votre propre appareil) et autres types d'intégration

Les deux principaux types d'intégration sont BYOD (bring your own device) et propriété de l'entreprise. L'intégration en tant que propriété de l'entreprise signifie que l'entreprise a un contrôle total sur l'appareil. Le BYOD permet à l'utilisateur d'avoir des informations professionnelles et personnelles stockées sur son appareil, mais le MDM empêche le croisement de ces deux types de données.

Stratégies

Les politiques fréquemment utilisées sur les logiciels MDM comprennent les conditions, les restrictions, les applications, l'état de conformité et les configurations. Ces politiques fournissent des normes ou des règles auxquelles les appareils gérés doivent se conformer.

Inventaire

Le MDM dispose d’un inventaire des appareils qu'il gère. L'inventaire comprend des informations clés à propos des appareils, telles que le nom de l'appareil, le fabricant, le système d'exploitation, le numéro de série, l'opérateur et l'IMEI. Cela permet au service informatique de garder la trace de tous les appareils mobiles au sein de l’entreprise.

Actions à distance

L'un des grands avantages du logiciel MDM est sa capacité à effectuer des actions à distance sur les appareils. Parmi les principales actions figurent le verrouillage d'un appareil, la définition d'un code d'accès, le redémarrage, le nettoyage d'un appareil et l'installation d'applications.

Mode kiosque

Le mode kiosque permet aux entreprises qui le souhaitent d'utiliser un appareil partagé dans le cadre de leurs activités. Le mode kiosque est celui où le logiciel de MDM applique des configurations très strictes pour des cas d'utilisation particuliers. Il impose généralement l'utilisation d'une seule application, mais il arrive que des kiosques multi-applications soient utilisés.

Comment fonctionne la gestion des terminaux mobiles

Le MDM peut fonctionner avec des appareils appartenant à l'entreprise ou à l’employé. Avec l'intégration de type « propriété de l’entreprise », l'entreprise analyse l’appareil et obtient un accès total. Cela permet au service informatique d'accéder, d’appliquer ou de restreindre tout ce qu'il veut.

Le BYOD est plus détaillé. Le département informatique crée un profil de travail sur l'appareil, qui est une zone virtuelle séparée dans laquelle sont placées toutes les données d’entreprise. Vos données personnelles sur l'appareil sont stockées en dehors du profil de travail. Les deux types de données ne se mélangent pas, ce qui empêche le transfert de données d’entreprise en les maintenant virtuellement enfermées.

Le responsable informatique a la possibilité de gérer l'ensemble de l’appareil, mais ne peut voir et contrôler uniquement les données du profil de travail. Cela permet de préserver la vie privée de l'utilisateur tout en sécurisant les informations d’entreprise.

Certains changements ou restrictions ne s'appliqueront que si vous êtes dans le profil de travail, tandis que d'autres peuvent se produire au niveau de l’appareil entier. Par exemple, MDM ne peut pas vous obliger à mettre un code d'accès sur l'ensemble de votre appareil mobile, mais il peut vous obliger à mettre un code d'accès sur le profil de travail.

Déploiement et administration du MDM

Près de 90 % des entreprises ont besoin que leurs employés aient la possibilité d’accéder aux applications professionnelles sur leurs appareils mobiles. Les appareils mobiles sont fréquemment utilisés sur le lieu de travail et en dehors, c'est pourquoi un déploiement et une administration corrects du MDM sont essentiels.

Pour réussir à activer le MDM et à le déployer sur les appareils, vos employés doivent être informés. Informez-les que s'ils ont des données professionnelles sur l'un de leurs appareils mobiles, l'entreprise exige qu'ils aient un MDM sur ces appareils. Tous les employés doivent accepter d'utiliser un MDM.

Le MDM ne pourra limiter ce à quoi ils peuvent accéder uniquement si cela est lié au travail. Le MDM n'est pas en mesure de contrôler quoi que ce soit en dehors des fichiers et des applications liés au travail, et de l'accès aux données de l'entreprise.

Pourquoi la gestion des terminaux mobiles est importante

L'utilisation des appareils mobiles ne cessant de croître, les possibilités de fuite de données essentielles se multiplient. Les entreprises doivent s'adapter et trouver des outils capables de résoudre le problème de la fuite potentielle de données.

Le logiciel de MDM est utilisé pour résoudre ce problème. Les restrictions et les configurations des appareils administrées par le logiciel de MDM permettent de garder les données professionnelles sur le lieu de travail.

Restrictions et configurations courantes de MDM sur les appareils

Voici une liste des six restrictions et configurations les plus courantes proposées par les logiciels MDM :

1) Appliquer des codes d'accès

L'une des méthodes les plus élémentaires pour renforcer la sécurité et empêcher tout accès non autorisé consiste à appliquer un code d'accès. Le MDM ne peut pas exiger un code d'accès pour l'ensemble de l’appareil mobile, mais il peut imposer des codes d'accès au sein du profil de travail virtuel qui est stocké sur l’appareil.

2) Ne pas autoriser le courrier électronique personnel

L'utilisation du courrier électronique personnel sur le lieu de travail comporte de nombreux risques inutiles. Il crée un chemin par lequel des données peuvent être extraites, ou par lequel des logiciels malveillants et des cybermenaces peuvent pénétrer. Limiter le courrier électronique aux e-mails professionnels est un moyen simple d'éliminer ces risques.

3) Verrouillage/effacement à distance

Le verrouillage ou l'effacement à distance peut être une fonction très utile dans les situations où l'appareil risque d'avoir un accès non autorisé. Par exemple, si un employé perd son appareil mobile, il peut appeler le service informatique pour qu'il verrouille ou efface les données de l'appareil par le biais du MDM afin que d'autres personnes n'aient pas accès aux données.

4) Désactiver les informations personnelles

La désactivation des informations personnelles sur l'appareil mobile est une fonction spécialement conçue pour les appareils appartenant à l'entreprise. En interdisant le stockage d'informations personnelles sur ces appareils, le MDM oblige le respect de la frontière entre les données professionnelles et les données personnelles.

5) Désactiver la caméra

Lorsque les utilisateurs se trouvent dans le profil de travail, ils ne peuvent pas utiliser la fonction caméra. La désactivation de l'appareil photo sur les appareils permet de protéger les informations commerciales qui pourraient être photographiées.

6) Suppression des applications du profil de travail qui peuvent permettre le transfert de données

L'une des principales préoccupations concernant les appareils mobiles sur le lieu de travail est la fuite d'informations sensibles. Le MDM peut supprimer les applications qui pourraient transférer des données, garantissant ainsi que les données de travail restent dans l’appareil.

MDM vs RMM

Le MDM et le RMM gèrent les terminaux, mais ils ont de nombreuses différences. Les ordinateurs portables sont le seul type de terminal qui peut être géré par les deux types de solutions.

Le MDM est utilisé pour configurer et administrer les machines, et n'est jamais utilisé sur les serveurs ou les stations de travail. Il est incroyablement fort dans les zones des appareils auxquels il a accès, mais il est complètement inexistant dans les zones où il n'a pas accès. Cela permet aux administrateurs informatiques d'avoir un contrôle total sur les informations liées au travail, tandis que l'utilisateur dispose toujours de la confidentialité de ses applications, fichiers et informations personnels.

Le RMM est une solution basée sur des agents utilisée pour la supervision et la gestion continue et proactive, et n'est jamais utilisée sur les tablettes ou les smartphones. Le RMM est utilisé par les équipes informatiques pour obtenir une visibilité et un contrôle sur les actifs de leur environnement informatique. Ils peuvent ainsi obtenir des informations essentielles sur l’état et les performances des terminaux, et assurer la maintenance et l'assistance par le biais de tâches telles que le Patch Management (gestion des correctifs) ou la remédiation.

Implémentez le MDM pour sécuriser davantage les données de l'entreprise

Le MDM est un outil administratif utile qui gère et contrôle les smartphones, les tablettes et les ordinateurs portables sur le lieu de travail. L'utilisation d’un MDM au sein de votre entreprise peut contribuer à renforcer la sécurité des appareils mobiles dans votre environnement informatique.

CINQ IDÉES PRATIQUES QUI VOUS AIDERONT DANS VOTRE TÂCHE.

Newsletter NinjaOne

Rejoignez d'autres MSP soucieux de la croissance et alimentez votre entreprise grâce à cinq conseils et tutoriels de taille réduite livrés dans votre boîte de réception chaque semaine.

Ne manquez aucune promotion, outil gratuit, événement, webinaire et mise à jour de nos produits. Abonnez-vous pour recevoir la newsletter hebdomadaire de NinjaOne.