Voir la démo×
×

Voir NinjaOne en action !

En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de NinjaOne.

Comment mesurer le niveau de maturité de votre automatisation informatique

Maturità in termini di automazione IT

L’automatisation fait partie intégrante de notre vie et se produit souvent sans que l’on s’en aperçoive. Parmi les exemples d’automatisation, on peut citer les services de messagerie planifiées sur les réseaux sociaux, les voitures qui se garent automatiquement, les aspirateurs robots, les distributeurs de nourriture pour animaux à reconnaissance faciale, et même les machines à remuer, qui vous permettent de vous asseoir dans votre canapé pendant qu’une machine remue votre soupe en train de mijoter. Mais l’automatisation n’est pas seulement importante dans notre vie quotidienne, elle est aussi cruciale pour les performances informatiques.

En résumé, l’automatisation informatique consiste à prendre des processus répétitifs qui prennent du temps et à programmer des actions basées sur une variété de conditions différentes telles que l’heure, l’état de l’appareil, l’accueil de l’utilisateur, et plus encore. L’automatisation informatique peut être aussi complexe ou aussi simple que vous le souhaitez. Si vous commencez tout juste à automatiser davantage de tâches dans votre entreprise, vous pouvez commencer par des tâches plus simples avant de vous lancer dans des processus à plusieurs étapes. (Ce guide d’automatisation est un excellent point de départ !)

Mais comment savoir où vous en êtes dans votre démarche d’automatisation ? Comprendre votre niveau de maturité en matière d’automatisation vous aidera à prendre des décisions sur les prochaines étapes et sur la façon dont vous pouvez avoir le plus grand impact possible sans mettre à rude épreuve vos ressources actuelles.

La matrice de maturité de l’automatisation de l’informatique

Pour vous aider à découvrir vos niveaux de maturité en matière d’automatisation informatique, nous avons développé une nouvelle matrice qui vous guidera à travers les quatre différentes étapes de la maturité et expliquera leur impact sur trois choses différentes : les personnes, les processus et la technologie.

Les étapes de la maturité de l’automatisation incluses dans cette matrice sont :

  1. Ad hoc
  2. Développement
  3. Standardisé
  4. Optimisé

Vous pouvez télécharger la matrice de maturité de l’automatisation de l’informatique ici, mais nous vous fournissons ci-dessous quelques informations sur ces étapes.

Ad hoc

Ces entreprises sont celles qui commencent à peine leur démarche d’automatisation informatique. Elles ont parfois une personne qui exécute des tâches d’automatisation en fonction des besoins, mais elles n’ont probablement pas de processus établi pour l’automatisation de l’informatique. Les responsables informatiques dressent éventuellement une liste des tâches qui font perdre du temps et qui pourraient être automatisées, mais cela ne va pas plus loin. Les automatisations nécessaires sont généralement urgentes et se font presque toujours en réponse à des problèmes plutôt que dans le cadre d’un plan proactif.

Pour les entreprises qui en sont au stade ad hoc, il est important de commencer à examiner les processus établis, les possibilités d’automatisation et l’augmentation des ressources consacrées à l’automatisation.

Développement

Ces entreprises ont commencé à consacrer davantage de ressources aux tâches d’automatisation informatique. Elles ont une personne qui se consacre à plein temps au processus d’automatisation et les membres de l’équipe informatique collaborent occasionnellement aux besoins d’automatisation. Les responsables informatiques réfléchissent désormais à des flux de travail d’automatisation plus complets et obtiennent l’accord de la direction sur les ressources et les outils nécessaires à l’automatisation.

Les tâches elles-mêmes sont un peu plus structurées, avec des processus basiques en plusieurs étapes, mais elles fonctionnent encore de façon réactive et fait face à des problèmes soudains. Cependant, même si l’accent est mis sur l’urgence, l’équipe reconnaît la nécessité de plans plus proactifs. Des rapports élémentaires sont établis et envoyés aux dirigeants pour démontrer l’utilité de l’automatisation.

Les entreprises qui se développent devraient chercher à étoffer les processus et à examiner comment l’automatisation pourrait être utilisée pour les flux de travail plus complexes. Pour disposer d’un budget plus important pour les outils et les ressources, envisagez d’élaborer des rapports plus complets.

Standardisé

Ces entreprises sont beaucoup plus axées sur l’automatisation, avec une équipe dédiée composée d’expert métier, recrutés en externe et formés dans l’entreprise. Le travail sur les tâches d’automatisation informatique est entièrement collaboratif entre les membres de l’équipe, de nombreuses équipes effectuant des contrôles réguliers sur les prochains projets d’automatisation.

À ce stade, les dirigeants des départements non informatiques contribuent aux efforts d’automatisation et sont encouragés à rechercher des possibilités d’automatisation. Les tâches d’automatisation sont plus sophistiquées, avec quelques demandes urgentes occasionnelles à prendre en compte. L’automatisation des tâches a un processus plus facilement défini et les tâches sont liées en processus à plusieurs étapes. Les rapports sont plus complexes et envoyés aux parties prenantes de l’entreprise.

Les entreprises qui se trouvent au stade de la standardisation sont très avancées dans le cycle de maturité, et ont beaucoup équipes qui se sont engagées dans l’automatisation. Pour les prochaines étapes, il est important de continuer à étoffer les rapports afin de démontrer l’utilité de l’automatisation et d’examiner comment le département informatique peut étendre l’automatisation à d’autres secteurs de l’entreprise.

Optimisé

Ces entreprises ont optimisé leurs efforts d’automatisation et ont implémenté l’automatisation dans différents départements. L’entreprise dispose désormais d’équipes spécialisées dans de multiples domaines d’expertise autour de l’automatisation, et dont les membres sont affectés à différentes parties du processus. Les responsables informatiques sont à la tête des initiatives d’automatisation dans l’ensemble de l’entreprise, pas seulement dans l’informatique.

Les processus d’automatisation ont été entièrement planifiés et des améliorations sont constamment implémentées. Les processus de tâches à plusieurs étapes sont liés de façon fluide sans qu’il soit nécessaire d’intervenir. Des technologies avancées peuvent être utilisées, telles que l’IA ou l’apprentissage automatique (machine learning). Les rapports sont envoyés et élaborés par d’autres départements et présentent des indicateurs de performance détaillés, ainsi que des prévisions.

Pour les entreprises optimisées, il s’agit de maintenir et de démontrer continuellement la valeur de l’automatisation. Concentrez-vous sur la documentation et l’embauche/la formation d’experts dans le domaine.

Tâches courantes à automatiser

Si vous vous trouvez dans l’une des deux premières étapes, voici quelques tâches courantes qui peuvent vous aider à vous lancer dans l’automatisation, tirées d’un précédent article sur l’automatisation:

  1. Tickets automatisés basés sur l’état de l’appareil (y compris, mais sans s’y limiter, les éléments suivants)
    1. Faible espace disque
    2. Appareil hors ligne
    3. Utilisation élevée des ressources
  2. Onboarding et offboarding des utilisateurs finaux
    1. Création d’un compte de domaine
    2. Attribution des rôles
    3. Provisionnement des appareils
    4. Installation / désinstallation de logiciels
    5. Connexion au cloud
  3. Gestion des correctifs
  4. Résumé hebdomadaire du réseau (ce qui comprend, entre autres, les éléments suivants)
    1. Utilisation des ressources
    2. Temps de fonctionnement et d’indisponibilité du serveur
    3. État de la sauvegarde des données
    4. Performance de l’appareil
    5. Statut des correctifs
  5. Sauvegardes du réseau et des terminaux
  6. Nettoyage des instantanés (« les instantanés datant de plus de X jours sont supprimés »)
  7. Contrôles de conformité mensuels
  8. Collecte de données de réseau
  9. Modification de mot de passe
  10. Activation des pare-feux des appareils et autres dispositifs de sécurité
  11. Analyse des vulnérabilités
  12. Suppression des comptes superflus
  13. Réponses aux tickets du helpdesk (service d’assistance)
    1. Heure du jour de la requête
    2. Rôle de l’utilisateur
    3. Type de ticket
  14. Modèles de VM et déploiement
  15. Migrations de fichiers

L’automatisation informatique est un atout majeur pour toute entreprise et ne doit pas nécessairement être complexe dès le départ. Si vous vous sentez dépassé par l’idée de l’automatisation, commencez par quelques principes de base et développez-les ensuite. L’automatisation prend du temps et nécessite une technologie appropriée, mais le périple en vaut la peine.

Vous pouvez consulter d’autres automatisations NinjaOne ici et voir comment Computer Techology Solutions a pu optimiser son processus d’onboarding grâce à l’automatisation informatique.

« Les capacités d’automatisation de NinjaOne ont été d’une valeur inestimable pour notre entreprise. »

– Lorenzo Kopari, Service Manager chez Computer Technology Solutions (CTS)

Pour en savoir plus, téléchargez la Matrice de maturité de l’automatisation de linformatique ici : https://www.ninjaone.com/fr/it-automation-maturity-matrix/

Pour aller plus loin

Pour créer une équipe informatique efficace et performante, il est essentiel d’avoir une solution centralisée qui joue le rôle de nœud principal pour vos services. NinjaOne permet aux équipes informatiques de surveiller, gérer, sécuriser et prendre en charge tous les appareils, où qu’ils soient, sans avoir besoin d’une infrastructure complexe sur site.

Pour en savoir plus sur NinjaOne Endpoint Management, participez à une visite guidée, ou profitez d’un essai gratuit de la plateforme NinjaOne.

Vous pourriez aussi aimer

Prêt à devenir un Ninja de l’informatique ?

Découvrez comment NinjaOne peut vous aider à simplifier les opérations informatiques.

Termes et conditions NinjaOne

En cliquant sur le bouton « J’accepte » ci-dessous, vous indiquez que vous acceptez les termes juridiques suivants ainsi que nos conditions d’utilisation:

  • Droits de propriété: NinjaOne possède et continuera de posséder tous les droits, titres et intérêts relatifs au script (y compris les droits d’auteur). NinjaOne vous accorde une licence limitée pour l’utilisation du script conformément à ces conditions légales.
  • Limitation de l’utilisation: Les scripts ne peuvent être utilisés qu’à des fins personnelles ou professionnelles internes légitimes et ne peuvent être partagés avec d’autres entités.
  • Interdiction de publication: Vous n’êtes en aucun cas autorisé à publier le script dans une bibliothèque de scripts appartenant à, ou sous le contrôle d’un autre fournisseur de logiciels.
  • Clause de non-responsabilité: Le texte est fourni « tel quel » et « tel que disponible », sans garantie d’aucune sorte. NinjaOne ne promet ni ne garantit que le script sera exempt de défauts ou qu’il répondra à vos besoins ou attentes particulières.
  • Acceptation des risques: L’utilisation du script est sous votre propre responsabilité. Vous reconnaissez qu’il existe certains risques inhérents à l’utilisation du script, et vous comprenez et assumez chacun de ces risques.
  • Renonciation et exonération de responsabilité: Vous ne tiendrez pas NinjaOne pour responsable des conséquences négatives ou involontaires résultant de votre utilisation du script, et vous renoncez à tout droit ou recours légal ou équitable que vous pourriez avoir contre NinjaOne en rapport avec votre utilisation du script.
  • EULA: Si vous êtes un client de NinjaOne, votre utilisation du script est soumise au contrat de licence d’utilisateur final qui vous est applicable (End User License Agreement (EULA)).