Voir la démo×
×

Voir NinjaOne en action !

Qu’est-ce qu’une fuite de données ?

En raison de l’augmentation de la cybercriminalité, les fuites de données sont une réelle préoccupation pour les entreprises et les particuliers, d’autant plus au vu des conséquences considérables qu’elles peuvent avoir. À l’aide d’exemples choisis, cet article a pour but de faire la lumière sur ce qu’est une fuite de données, ses causes et les bonnes pratiques pour prévenir un tel scénario.

Qu’est-ce qu’une fuite de données ?

Une fuite de données est un incident au cours duquel des informations confidentielles, sensibles ou protégées sont consultées, volées ou utilisées par une personne non autorisée. Il peut s’agir d’un acte délibéré de la part de personnes malveillantes ou d’un acte involontaire dû à de la négligence ou à de mauvais protocoles de sécurité.

Les diverses causes des fuites de données

  • Des identifiants faibles ou volés

L’une des principales causes des fuites de données est la faiblesse ou le vol des identifiants. Les cybercriminels exploitent souvent la faiblesse des mots de passe et des questions de sécurité pour obtenir un accès non autorisé aux systèmes et aux données.

  • Des applications vulnérables

Les applications qui ne sont pas mises à jour régulièrement ou qui présentent des failles de sécurité intrinsèques peuvent constituer un point d’entrée pour les hackeurs. Ces vulnérabilités peuvent être exploitées pour obtenir un accès non autorisé aux données.

  • Les malwares

Les malwares sont une autre cause fréquente de fuite des données. Il peuvent infiltrer un réseau et permettre aux cybercriminels d’accéder à des données sensibles.

  • L’ingénierie sociale

L’ingénierie sociale consiste à manipuler des personnes pour qu’elles divulguent des informations confidentielles. Les e-mails d’hameçonnage (phishing) sont une forme courante d’ingénierie sociale pouvant conduire à des fuites de données.

  • L’erreur humaine

Les fuites de données peuvent également être dues à une erreur humaine. Il peut s’agir de paramètres mal configurés, de réseaux non sécurisés ou d’appareils perdus contenant des données sensibles.

  • Des menaces internes

Parfois, la menace vient de l’intérieur de l’entreprise. Des employés mécontents ou mal intentionnés peuvent provoquer une fuite de données en accédant à des informations sensibles et en les diffusant.

Comment une fuite de données se produit-elle ?

Une fuite de données se produit lorsqu’un cybercriminel réussit à exploiter au moins l’une des vulnérabilités mentionnées ci-dessus. Il obtient alors un accès non autorisé à un système ou à un réseau, localise les données sensibles et les extrait pour les utiliser ou les vendre sur le dark web.

Exemples de fuites de données

Parmi les exemples notables de fuites de données, citons le piratage d’Equifax en 2017, au cours duquel les informations personnelles de près de 147 millions de personnes ont été exposées. Un autre exemple tristement célèbre est la fuite de données de Yahoo! en 2013-2014, qui a touché l’ensemble de ses 3 milliards d’utilisateurs.

5 bonnes pratiques pour éviter une fuite de données

1) Appliquer régulièrement correctifs et mises à jour

La mise à jour des systèmes, des logiciels et des applications est essentielle dans la prévention des fuites de données. Des correctifs et des mises à jour régulières permettent souvent de régler les failles de sécurité susceptibles d’être exploitées par des hackeurs.

2) Utiliser des mots de passe forts et uniques

L’utilisation de mots de passe forts et uniques pour chaque compte peut réduire considérablement le risque de fuite de données. Évitez les mots de passe courants et envisagez d’utiliser un gestionnaire de mots de passe pour une meilleure sécurité.

3) Mettre en place une authentification à deux facteurs

L’authentification à deux facteurs, aussi appelée authentification multifactorielle, rajoute un degré de sécurité en exigeant au moins deux types d’identification avant d’accorder l’accès. Il peut s’agir d’un mot de passe et d’un code envoyé sur votre téléphone.

4) Former les employés à la cybersécurité

La formation des employés est essentielle pour prévenir les fuites de données. Des formations régulières à la reconnaissance des tentatives d’hameçonnage, aux bonnes pratiques pour des mots de passe sécurisés et à une sensibilisation générale à la cybersécurité peuvent grandement contribuer à la protection des données de l’entreprise.

5) Sauvegarder et chiffrer régulièrement les données

La sauvegarde régulière des données et le chiffrage des informations sensibles peuvent réduire l’impact d’une fuite de données. Même si des données sont volées, le chiffrage les rend beaucoup plus difficiles à utiliser pour les cybercriminels.

Prévenir les fuites de données grâce à de solides pratiques de cybersécurité

Dans le monde numérique actuel, il est essentiel de comprendre ce qu’est une fuite de données, ses causes et comment s’en protéger. En implémentant de solides pratiques de cybersécurité et en restant vigilants, les particuliers et les entreprises peuvent considérablement réduire le risque de subir une fuite de données. N’oubliez pas, détenir l’information, c’est détenir le pouvoir, mais seulement quand elle est entre les bonnes mains.

Étapes suivantes

La création d'une équipe informatique efficace et performante nécessite une solution centralisée qui agit en tant qu'outil principal de prestation de services. NinjaOne permet aux équipes informatiques de surveiller, gérer, sécuriser et prendre en charge tous leurs appareils, où qu'ils se trouvent, sans avoir besoin d'une infrastructure complexe sur site.

Pour en savoir plus sur la NinjaOne Endpoint Management, proftez d'une démonstration, oud'un essai gratuit de la plateforme NinjaOne.

Vous pourriez aussi aimer

Prêt à devenir un Ninja de l’informatique ?

Découvrez comment NinjaOne peut vous aider à simplifier vos opérations informatiques