Voir la démo×
×

Voir NinjaOne en action !

En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de NinjaOne.

Qu’est-ce que la sauvegarde et le plan reprise d’activité après incident et pourquoi en avez-vous besoin?

Surveillance de l'infrastructure

Qu'est-ce que la sauvegarde et le plan reprise d’activité après incident et pourquoi en avez-vous besoin?

La sauvegarde et le plan de reprise d’activité après un incident (PRA) ne sont plus le processus fastidieux qu’elles étaient autrefois et, avec les ransomwares qui deviennent une menace croissante, la compréhension de ce concept important et la manière de le mettre en place peuvent faire la différence entre un ralentissement mineur et un événement catastrophique pour l’entreprise. Aujourd’hui, de nombreuses solutions logicielles de sauvegarde basées sur le cloud sont disponibles pour les entreprises et, grâce à l’automatisation, la sauvegarde des données peut être transformée en un processus que l’on peut « régler et oublier ». La sauvegarde des données est également une importante bonne pratique de cybersécurité, car elle aide les entreprises à résister aux cyberattaques qui ciblent les données professionnelles, comme les ransomwares.

 

Ces dernières années, les logiciels de sauvegarde ont subi d’immenses changements qui ont apporté une amélioration de la facilité d’utilisation, de la rapidité et de la sécurité des sauvegardes, au point qu’ils sont désormais considérés comme une partie essentielle d’une gestion informatique moderne. Les obstacles à son application étant si petits, les entreprises ne devraient pas attendre pour commencer à mettre en place cette technologie.

 

Qu’est-ce que la sauvegarde et le plan de reprise d’activité (PRA)?

La sauvegarde et la reprise d’activité après incident sont deux concepts distincts mais liés que les organisations devraient toujours considérer comme un tout. 

La sauvegarde de données en détail

Les sauvegardes de données sont essentielles à la gestion informatique et sont utilisées depuis l’aube de l’informatique. La sauvegarde des données est le processus qui consiste à stocker une copie des données d’une entreprise, soit dans un Cloud, soit dans un environnement physique, tel qu’un disque dur externe.

Le plan de reprise d’activité après incident en détail

Le plan de reprise d’activité ou le plan de reprise d’activité après incident,  fait référence aux politiques, procédures et méthodes définies dans le cadre de la cybersécurité d’une organisation pour maintenir la continuité des activités en cas d’incident de sécurité. Un plan de reprise après sinistre peut inclure la mise à disposition de serveurs redondants en cas de panne d’électricité dans le centre de données. Si beaucoup confondent sauvegarde et reprise d’activité après sinistre, la réalité est que le simple fait d’avoir des sauvegardes ne garantit pas la continuité des activités et qu’un plan de reprise sans sauvegardes est futile.

Qu’est-ce qu’un plan de reprise d’activité sur Cloud ?

Un plan de reprise d’activité après incident est l’ensemble des politiques et des solutions logicielles qui fonctionnent ensemble pour maintenir la continuité des activités en cas d’incident de sécurité. Ces plans comprennent généralement des conseils sur la manière de restaurer correctement les données avec le logiciel de sauvegarde utilisé par l’organisation. Les plans de reprise d’activité après un incident décriront également d’autres mesures à prendre immédiatement, comme les personnes à informer en premier au sein de l’organisation, la manière d’évaluer l’étendue des dommages potentiels et le moment où il convient d’informer les clients. 

Pendant des décennies, la sauvegarde des données était une responsabilité sur site, car c’était le modèle standard des opérations commerciales. Avec le développement de l’informatique en nuage et du travail à distance, les solutions sur site ont commencé à être remplacées par des alternatives modernes de logiciels de sauvegarde dans le Cloud qui peuvent protéger les appareils des employés au bureau et à la maison.

Qu’est-ce qu’un plan de sauvegarde et de reprise d’activité après sinistre ?

Un plan de sauvegarde et de reprise après sinistre est l’ensemble des politiques et des solutions logicielles qui fonctionnent ensemble pour maintenir la continuité des activités en cas d’incident de sécurité. Ces plans comprennent généralement des conseils sur la manière de restaurer correctement les données avec le logiciel de sauvegarde utilisé par l’organisation. Les plans de reprise après sinistre décrivent également d’autres mesures immédiates à prendre, comme les personnes à informer en premier au sein de l’entreprise, la manière d’évaluer l’étendue des dommages potentiels et le moment où il faut informer les clients.

La mise en place d’un plan de sauvegarde et de reprise après sinistre peut sembler une tâche ardue, mais il existe une myriade de ressources pour s’y atteler facilement. Les cadres de cybersécurité tels que ceux définis par le National Institute of Standards and Technology (NIST) fournissent des instructions étape par étape sur la manière de commencer à mettre en œuvre les meilleures pratiques en matière de cybersécurité et à élaborer un plan de reprise après sinistre répondant aux besoins de l’entreprise.

Statistiques sur la sauvegarde et la reprise après sinistre

Deux statistiques courantes auxquelles on fait souvent référence lorsqu’on parle de sauvegarde et de récupération des données sont l’objectif de temps de récupération (RTO) et l’objectif de point de récupération (RPO). Ces statistiques aident les équipes informatiques et les entreprises à analyser et à comparer les solutions de BDR pour voir laquelle offre un temps de récupération plus rapide, ce qui signifie moins de temps d’arrêt, et une restauration des données plus complète. Une brève comparaison entre RTO et RPO est présentée ci-dessous pour montrer les différences entre les deux.

Objectif de temps de récupération (RTO)

L’objectif de temps de récupération (RTO) se concentre uniquement sur la vitesse de récupération, ou la rapidité avec laquelle une entreprise peut récupérer ses données après une catastrophe. Au lieu de se fier à la vague idée de récupérer les données le plus rapidement possible pour réduire les temps d’arrêt, les entreprises peuvent mettre en œuvre le RTO pour quantifier la vitesse de récupération afin de savoir exactement combien de temps il faudra pour que leurs données leur soient restituées.

Objectif de point de récupération (RPO)

L’objectif de point de récupération (RPO) se concentre sur la quantité maximale de données qu’une entreprise peut se permettre de perdre après une catastrophe, et il est mesuré comme une période de temps écoulée depuis la dernière sauvegarde. Si une entreprise perdait toutes ses données, à l’exception de la dernière sauvegarde, de combien d’informations essentielles disposerait-elle encore ? C’est la question à laquelle le RPO aide les entreprises à quantifier et à répondre.

Pourquoi ai-je besoin de services de sauvegarde et de reprise d’activité ?

Les ransomwares constituent une menace sérieuse à laquelle les entreprises doivent être attentives. Les services de sauvegarde et de reprise d’activité après un incident jouent un rôle important dans la lutte contre une attaque. Dans un rapport récent de Sophos, 75 % des entreprises ont été victimes d’une attaque par ransomware en 2020 parmi les organisations qui ont récupéré leurs données, deux fois plus l’ont fait grâce à un logiciel de sauvegarde. Comme les cybercriminels changent de tactique et ciblent également les sauvegardes de données, les plans ou services de reprise d’activité après sinistre doivent également inclure des redondances supplémentaires pour sécuriser les données les plus critiques. La sauvegarde de données ne doit pas être considérée comme une solution miracle contre les ransomwares, mais plutôt comme un outil important qui, s’il est correctement mis en place, peut aider les entreprises à se rétablir plus rapidement.

 

La sauvegarde des données est l’objet de nombreuses lois américaines et internationales sur la protection des données. Pour les professionnels de l’informatique travaillant dans des environnements médicaux, Les solutions et services de sauvegarde et de reprise d’activité après sinistre conformes à l’HIPAA sont nécessaires pour garantir la sécurité, la confidentialité et la disponibilité des données médicales. Le non-respect de ces lois peut entraîner de grosses amendes.

 

Que doit contenir un PRA ?

Les plans de sauvegarde et de reprise d’activité après un incident décrivent les étapes ou les mesures prises en cas d’événement qui déclenche un ralentissement des opérations. Les infrastructures logicielles de cybersécurité tels que ceux fournis par NIST et d’autres agences fédérales constituent de bons points de départ pour élaborer un plan adapté aux besoins de l’entreprise, mais le logiciel de sauvegarde est un élément essentiel de tout plan de sauvegarde et de reprise d’activité après un incident.

Solutions de sauvegarde et de récupération des données

Aujourd’hui, de nombreux fournisseurs proposent des logiciels de sauvegarde entièrement basés sur le cloud qui prennent en charge les dispositifs sur place et ceux à distance. Parmi les options les plus populaires, citons:

 

1. Ninja Data Protection

Le logiciel de sauvegarde sur le cloud de NinjaOne est une solution de fichiers et de dossiers qui permet aux techniciens de configurer et d’administrer à distance les sauvegardes sur les dispositifs Windows, Mac et Linux. Ninja Data Protection est une solution que l’on peut « régler et oublier », qui analyse les terminaux et détecte les modifications de fichiers afin que seuls les fichiers modifiés soient sauvegardés. En quelques clics, les utilisateurs peuvent mettre en place une planification intelligente, une compression intégrée et des sauvegardes par blocs pour protéger les données des clients sans affecter leurs réseaux. Toutes les données sont codées à l’aide d’un chiffrement AES 256-bits de bout en bout, au repos comme pendant les transferts. Les pratiques de Ninja en matière de sécurité vont bien au-delà des normes sécuritaires les plus strictes concernant la protection des données.

 

2. Veeam Backup

Veeam propose une solution de sauvegarde compétitive qui a progressé grâce à ses outils basés sur le cloud et à une équipe d’assistance performante. Les utilisateurs témoignent que la mise en place a été assez facile, bien que les grandes entreprises dotées d’une infrastructure complexe ou vieillissante puissent rencontrer des difficultés.

 

3. Acronis Cyber Backup

Aussi un bon choix en matière de solutions de sauvegarde sur le cloud, Acronis a connu le succès avec une solution de sauvegarde relativement facile à utiliser et flexible. Les utilisateurs font état d’une qualité de support client légèrement inférieure à la moyenne, certains d’entre eux faisant l’expérience de temps d’attente longs et de questions sans réponse.

 

Conclusion

Un plan de sauvegarde et de reprise d’activité après sinistre est une partie importante du processus de gestion informatique et avec l’augmentation de la fréquence et de la gravité des événements qui ruinent les entreprises tels que les ransomwares, sa mise en place n’a jamais été aussi importante. Les nouveaux logiciels de sauvegarde sur le cloud comme Ninja Data Protection ont rendu la sauvegarde des données plus facile que jamais et son accessibilité signifie qu’aucune entreprise ne devrait s’en passer.

Ninja Data Protection a été développé nativement au coeur de la plateforme de NinjaOne, offrant une expérience utilisateur et une interconnectivité qui permettent aux techniciens d’être plus efficaces dans la sauvegarde des données critiques de l’entreprise. Inscrivez-vous à un essai gratuit dès aujourd’hui pour commencer à transformer votre entreprise avec NinjaOne.

Pour aller plus loin

La protection et la sécurisation des données importantes est un élément crucial pour toute entreprise. Avec NinjaOne Backup, vous pouvez protéger les données critiques de votre entreprise grâce à des solutions flexibles conçues pour le personnel d’aujourd’hui.

Pour en savoir plus sur NinjaOne Backup, participez à une visite guidée en direct, téléchargez notre guide de l’acheteur pour les solutions de sauvegarde ou commencez votre essai gratuit de la plateforme NinjaOne.

Vous pourriez aussi aimer

Prêt à devenir un Ninja de l’informatique ?

Découvrez comment NinjaOne peut vous aider à simplifier les opérations informatiques.

Termes et conditions NinjaOne

En cliquant sur le bouton « J’accepte » ci-dessous, vous indiquez que vous acceptez les termes juridiques suivants ainsi que nos conditions d’utilisation:

  • Droits de propriété: NinjaOne possède et continuera de posséder tous les droits, titres et intérêts relatifs au script (y compris les droits d’auteur). NinjaOne vous accorde une licence limitée pour l’utilisation du script conformément à ces conditions légales.
  • Limitation de l’utilisation: Les scripts ne peuvent être utilisés qu’à des fins personnelles ou professionnelles internes légitimes et ne peuvent être partagés avec d’autres entités.
  • Interdiction de publication: Vous n’êtes en aucun cas autorisé à publier le script dans une bibliothèque de scripts appartenant à, ou sous le contrôle d’un autre fournisseur de logiciels.
  • Clause de non-responsabilité: Le texte est fourni « tel quel » et « tel que disponible », sans garantie d’aucune sorte. NinjaOne ne promet ni ne garantit que le script sera exempt de défauts ou qu’il répondra à vos besoins ou attentes particulières.
  • Acceptation des risques: L’utilisation du script est sous votre propre responsabilité. Vous reconnaissez qu’il existe certains risques inhérents à l’utilisation du script, et vous comprenez et assumez chacun de ces risques.
  • Renonciation et exonération de responsabilité: Vous ne tiendrez pas NinjaOne pour responsable des conséquences négatives ou involontaires résultant de votre utilisation du script, et vous renoncez à tout droit ou recours légal ou équitable que vous pourriez avoir contre NinjaOne en rapport avec votre utilisation du script.
  • EULA: Si vous êtes un client de NinjaOne, votre utilisation du script est soumise au contrat de licence d’utilisateur final qui vous est applicable (End User License Agreement (EULA)).