Qu’est-ce que l’informatique en périphérie (Edge Computing) ?

Dans le monde numérique en évolution rapide, un paradigme connu sous le nom de « edge computing » est apparu. L’essence de ce modèle réside dans le déploiement de ressources de calcul et de stockage à l’endroit où les données sont générées. Il rapproche les applications d’entreprise des sources de données, telles que les appareils IdO ou les serveurs locaux de périphérie, et permet aux appareils situés dans des lieux distants de traiter les données à la « périphérie » du réseau.

Qu’est-ce que l’informatique en périphérie (Edge Computing) ?

L’informatique en périphérie (ou Edge Computing en anglais) fait référence à un cadre informatique distribué qui rapproche l’informatique et le stockage des appareils qui génèrent ces informations et des utilisateurs qui s’en servent. Cette approche devrait permettre d’améliorer les temps de réponse et d’économiser la bande passante. L’informatique en périphérie peut être considérée comme une philosophie de réseau visant à rapprocher le plus possible l’informatique de la source des données afin de réduire la latence et l’utilisation de la bande passante.

Pourquoi l’informatique en périphérie (Edge Computing) est-elle importante ?

L’importance de l’informatique en périphérie réside dans son potentiel d’amélioration de l’efficacité et de la rapidité en réduisant la distance entre le traitement et la création des données. En rapprochant l’informatique et le stockage de l’appareil périphérique, là où les ressources sont nécessaires et où la latence est un facteur critique, l’informatique périphérique peut fournir un service plus rapide et plus fiable que les systèmes traditionnels basés sur l’informatique cloud.

De plus, à mesure que de plus en plus d’appareils sont connectés à l’internet, l’informatique en périphérie (Edge Computing) devient de plus en plus nécessaire. Elle prend en charge la demande croissante de puissance informatique localisée et en temps réel, ce qui en fait un élément essentiel des stratégies de transformation numérique de nombreuses industries.

Exemples d’informatique en périphérie (Edge Computing)

L’informatique en périphérie est en train de s’implanter dans différents secteurs. Par exemple, dans le domaine des soins de santé, l’informatique en périphérie (Edge Computing) peut permettre de surveiller en temps réel les signes vitaux des patients, ce qui améliore la qualité des soins et peut sauver des vies.

Dans l’industrie manufacturière, l’informatique en périphérie peut contribuer à la maintenance prédictive des équipements, évitant ainsi des temps d’arrêt coûteux. Elle fait également partie intégrante des véhicules autonomes, où le traitement et la prise de décision en temps réel sont primordiaux.

Comment fonctionne l’informatique en périphérie (Edge Computing) ?

À la base, l’informatique en périphérie consiste à déployer des capacités de traitement des données directement sur les appareils qui collectent des données ou à proximité de ceux-ci. Cela contraste avec l’envoi de données sur de longues distances vers des centres de données ou le cloud. En traitant les données plus près de leur source, l’informatique en périphérie peut réduire la latence et diminuer la pression sur l’infrastructure du réseau, ce qui permet d’obtenir des réponses plus rapides et de meilleures performances.

De plus, l’informatique en périphérie utilise souvent des appareils à faible consommation et des microservices pour gérer efficacement de petites tâches, qui peuvent être regroupées et envoyées à un cloud central pour un traitement plus approfondi.

Comparaison entre Edge computing et cloud computing

Si l’informatique en périphérie et l’informatique cloud (cloud computing) sont toutes deux des formes d’informatique distribuée, elles se distinguent par l’endroit où le traitement a lieu. L’informatique cloud (ou cloud computing en anglais) centralise le traitement des données dans de grands centres de données, tandis que l’informatique en périphérie le décentralise, en rapprochant les capacités de traitement de l’endroit où les données sont produites. Cette proximité avec les sources de données peut conférer à l’informatique en périphérie un avantage en termes de rapidité et d’efficacité.

L’impact de l’informatique en périphérie

L’informatique en périphérie est une technologie transformatrice qui rapproche les ressources informatiques des sources de données, ce qui permet un traitement plus rapide et pourrait révolutionner des secteurs allant des soins de santé à la fabrication. Comme de plus en plus d’appareils sont connectés à l’internet, l’importance de l’informatique en périphérie est susceptible de croître, ce qui en fait un domaine clé à surveiller dans les années à venir.

Pour aller plus loin

Créer une équipe informatique efficace et performante nécessite une solution centralisée qui soit l’outil principal pour fournir vos services. NinjaOne permet aux équipes informatiques de surveiller, gérer, sécuriser et prendre en charge tous les appareils, où qu’ils soient, sans avoir besoin d’une infrastructure complexe sur site.

Pour en savoir plus sur NinjaOne Endpoint Management, participez à une visite guidée ou commencez votre essai gratuit de la plateforme NinjaOne.

Vous pourriez aussi aimer

Prêt à devenir un Ninja de l’informatique ?

Découvrez comment NinjaOne peut vous aider à simplifier vos opérations informatiques

Voir la démo×
×

Voir NinjaOne en action !

En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de NinjaOne.

Commencez un essai gratuit du logiciel de gestion des terminaux classé N°1 sur G2

Pas de carte de crédit requise, accès complet à toutes les fonctionnalités.