Voir la démo×
×

Voir NinjaOne en action !

En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de NinjaOne.

Comment changer le nom d’un administrateur Windows avec PowerShell

Dans le monde dynamique de l’informatique, le maintien et la gestion de la sécurité des systèmes sont primordiaux. Il s’agit notamment de veiller à ce que les comptes système cruciaux, tels que le compte administrateur sur les machines Windows, soient moins prévisibles. L’un des principaux moyens de renforcer la sécurité de ce compte est de le renommer. Cela réduit non seulement la surface d’attaque par force brute, mais rend également plus difficile pour les personnes malveillantes de deviner les noms d’utilisateur standard. Découvrez-en plus sur ce script PowerShell qui vous permet de changer le nom d’un administrateur sur Windows

Contexte

Depuis des années, les professionnels de l’informatique et les fournisseurs de services gérés (MSP) connaissent les vulnérabilités associées à la conservation de noms par défaut pour les comptes cruciaux. Un compte nommé « Administrateur » par défaut, en particulier sur les systèmes Windows, est comme une invitation envoyée aux pirates informatiques. Heureusement, le script PowerShell présenté ci-dessus permet de renommer ce compte, ce qui renforce la sécurité des systèmes de façon individuelle et des systèmes d’entreprise.

Le script

#Requires -Version 2.0

<#
.SYNOPSIS
    Renames the Local Administrator Account.
.DESCRIPTION
    Renames the Local Administrator Account.
.EXAMPLE
     -NewName "NewAdminName"
    Renames the local Administrator account to NewAdminName.
.EXAMPLE
     -NewName "Administrator" -CurrentName "OldAdminName"
    Renames the local Administrator account back to its original name.
.EXAMPLE
    PS C:> .Rename-LocalAdministratorAccount.ps1 -NewName "NewAdminName"
    Renames the local Administrator account to NewAdminName.
.OUTPUTS
    String[]
.NOTES
    Minimum OS Architecture Supported: Windows 7, Windows Server 2012
    Release Notes:
    Initial Release
By using this script, you indicate your acceptance of the following legal terms as well as our Terms of Use at https://www.ninjaone.com/terms-of-use.
    Ownership Rights: NinjaOne owns and will continue to own all right, title, and interest in and to the script (including the copyright). NinjaOne is giving you a limited license to use the script in accordance with these legal terms. 
    Use Limitation: You may only use the script for your legitimate personal or internal business purposes, and you may not share the script with another party. 
    Republication Prohibition: Under no circumstances are you permitted to re-publish the script in any script library or website belonging to or under the control of any other software provider. 
    Warranty Disclaimer: The script is provided “as is” and “as available”, without warranty of any kind. NinjaOne makes no promise or guarantee that the script will be free from defects or that it will meet your specific needs or expectations. 
    Assumption of Risk: Your use of the script is at your own risk. You acknowledge that there are certain inherent risks in using the script, and you understand and assume each of those risks. 
    Waiver and Release: You will not hold NinjaOne responsible for any adverse or unintended consequences resulting from your use of the script, and you waive any legal or equitable rights or remedies you may have against NinjaOne relating to your use of the script. 
    EULA: If you are a NinjaOne customer, your use of the script is subject to the End User License Agreement applicable to you (EULA).
.COMPONENT
    LocalBuiltInAccountManagement
#>

[CmdletBinding()]
param (
    [Parameter(Mandatory = $true)]
    [String]
    $NewName,
    [Parameter(Mandatory = $false)]
    [String]
    $CurrentName = "Administrator"
)

begin {
    function Test-IsElevated {
        $id = [System.Security.Principal.WindowsIdentity]::GetCurrent()
        $p = New-Object System.Security.Principal.WindowsPrincipal($id)
        if ($p.IsInRole([System.Security.Principal.WindowsBuiltInRole]::Administrator))
        { Write-Output $true }
        else
        { Write-Output $false }
    }
}

process {
    if (-not (Test-IsElevated)) {
        Write-Error -Message "Access Denied. Please run with Administrator privileges."
        exit 1
    }
    $Failed = $false
    if ((Get-Command -Name "Rename-LocalUser").Count -gt 0) {
        try {
            Rename-LocalUser -Name "$CurrentName" -NewName "$NewName" -Confirm:$false
        }
        catch {
            $Failed = $true
        }
        
    }
    else {
        # Unable to find Rename-LocalUser, falling back to using WMIC.exe
        WMIC.exe useraccount where name="$CurrentName" rename "$NewName"
        $ExitCode = $LASTEXITCODE
        if ($ExitCode -ne 0) {
            # Some kind of error occurred, likely account was already renamed.
            $Failed = $true
        }
    }

    if ($Failed) {
        Write-Error "Failed to Rename $CurrentName to $NewName"
        exit 1
    }
    else {
        Write-Host "Renamed $CurrentName to $NewName"
        exit 0
    }
}

end {}

 

Accédez à plus de 700 scripts dans le Dojo NinjaOne

Obtenez l’accès

Description détaillée

  • CmdletBinding et paramètres : Le script commence par définir les paramètres obligatoires et facultatifs. $NewName (le nom souhaité pour le compte administrateur) est obligatoire, tandis que $CurrentName (le nom actuel du compte administrateur) est facultatif et prend par défaut la valeur « Administrator ».
  • Bloc « begin »: Dans ce bloc, la fonction Test-IsElevated est définie. Cette fonction vérifie si le script s’exécute avec des droits élevés (Administrateur), condition nécessaire pour renommer le compte Administrateur.
  • Bloc « process » : Le script vérifie d’abord s’il s’exécute avec les droits nécessaires. Il recherche ensuite la commande Rename-LocalUser, une cmdlet PowerShell intégrée permettant de renommer les utilisateurs locaux. S’il la trouve, le script renomme le compte à l’aide de cette cmdlet. Si ce n’est pas le cas, l’ancienne méthode utilisant WMIC.exeest utilisée par défaut. Le résultat du processus de renommage est vérifié et des messages de réussite ou d’échec sont affichés.
  • Bloc « end » : Ce bloc est vide dans le script actuel, mais il peut être complété par des tâches de nettoyage final ou d’établissement de rapports si nécessaire.

Cas d’utilisation potentiels

Imaginez que Lisa, une professionnelle de l’informatique, travaille dans une entreprise de taille moyenne. Dans le cadre d’un audit de sécurité trimestriel, elle constate que de nombreux systèmes de l’entreprise ont encore leurs comptes d’administrateur avec des noms par défaut. Grâce à ce script, Lisa peut rapidement renommer ces comptes sur plusieurs machines, réduisant ainsi les vulnérabilités potentielles.

Comparaisons

Il existe d’autres méthodes pour renommer le compte administrateur. Une approche courante consiste à utiliser des objets de stratégie de groupe (GPO) dans un domaine. Une autre solution consiste à renommer manuellement via la gestion de l’ordinateur. Cependant, le script PowerShell fourni offre automatisation, rapidité et cohérence, ce qui est particulièrement utile pour les grands réseaux ou bien les changements fréquents.

FAQ

  • L’exécution avec des droits élevés est-elle obligatoire ?
    Oui. Des droits d’administrateur sont nécessaires pour renommer le compte administrateur.
  • Ce script fonctionne-t-il sur les anciennes versions de Windows ?
    Le script est compatible avec Windows 7 et les versions plus récentes, y compris Windows Server 2012.
  • Puis-je revenir au nom par défaut à l’aide du script ?
    Oui. En spécifiant les paramètres -NewName et -CurrentName, vous pouvez renommer le compte en « Administrateur ».

Implications

Renommer le compte de l’administrateur est une mesure proactive en matière de sécurité informatique. Toutefois, le personnel informatique doit également se souvenir des nouveaux noms ou disposer d’une convention de dénomination systématique afin d’éviter le verrouillage des comptes ou les problèmes d’accès. De plus, les scripts ou les tâches qui s’appuient sur le nom par défaut peuvent nécessiter des ajustements.

Recommandations

  • Effectuez toujours une sauvegarde des paramètres essentiels du système avant de procéder à des modifications.
  • Utilisez des noms significatifs, mais non évidents, pour le compte administrateur.
  • Veiller à ce que tout le personnel concerné soit informé du changement afin d’éviter les perturbations.

Conclusion

Pour les professionnels de l’informatique qui souhaitent intégrer ce processus dans un cadre de gestion informatique plus large, NinjaOne offre une suite complète d’outils pour améliorer et simplifier l’administration du système. Grâce à des solutions telles que NinjaOne, renommer les comptes administrateurs un élément important permettant d’adopter une approche globale de la sécurité et de la gestion informatiques.

Pour aller plus loin

Créer une équipe informatique efficace et performante nécessite une solution centralisée qui soit l’outil principal pour fournir vos services. NinjaOne permet aux équipes informatiques de surveiller, gérer, sécuriser et prendre en charge tous les appareils, où qu’ils soient, sans avoir besoin d’une infrastructure complexe sur site.

Pour en savoir plus sur NinjaOne Endpoint Management, participez à une visite guidée ou commencez votre essai gratuit de la plateforme NinjaOne.

Vous pourriez aussi aimer

Termes et conditions NinjaOne

En cliquant sur le bouton « J’accepte » ci-dessous, vous indiquez que vous acceptez les termes juridiques suivants ainsi que nos conditions d’utilisation:

  • Droits de propriété: NinjaOne possède et continuera de posséder tous les droits, titres et intérêts relatifs au script (y compris les droits d’auteur). NinjaOne vous accorde une licence limitée pour l’utilisation du script conformément à ces conditions légales.
  • Limitation de l’utilisation: Les scripts ne peuvent être utilisés qu’à des fins personnelles ou professionnelles internes légitimes et ne peuvent être partagés avec d’autres entités.
  • Interdiction de publication: Vous n’êtes en aucun cas autorisé à publier le script dans une bibliothèque de scripts appartenant à, ou sous le contrôle d’un autre fournisseur de logiciels.
  • Clause de non-responsabilité: Le texte est fourni « tel quel » et « tel que disponible », sans garantie d’aucune sorte. NinjaOne ne promet ni ne garantit que le script sera exempt de défauts ou qu’il répondra à vos besoins ou attentes particulières.
  • Acceptation des risques: L’utilisation du script est sous votre propre responsabilité. Vous reconnaissez qu’il existe certains risques inhérents à l’utilisation du script, et vous comprenez et assumez chacun de ces risques.
  • Renonciation et exonération de responsabilité: Vous ne tiendrez pas NinjaOne pour responsable des conséquences négatives ou involontaires résultant de votre utilisation du script, et vous renoncez à tout droit ou recours légal ou équitable que vous pourriez avoir contre NinjaOne en rapport avec votre utilisation du script.
  • EULA: Si vous êtes un client de NinjaOne, votre utilisation du script est soumise au contrat de licence d’utilisateur final qui vous est applicable (End User License Agreement (EULA)).