Voir la démo×
×

Voir NinjaOne en action !

En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de NinjaOne.

Comment mettre à jour les enregistrements DNS dans Azure DNS

A computer with

Le Domain Name System (DNS, ou Système de nom de domaine) est à la base de la connectivité internet. C’est lui qui traduit les noms de domaine en adresses IP, pour une navigation plus fluide des services web. 

Le DNS est une base de données distribuée contenant des enregistrements qui associent des noms de domaine lisibles pour les utilisateurs à des adresses IP numériques. Lorsqu’un utilisateur saisit l’adresse d’un site web dans un navigateur ou une autre application, une requête DNS est envoyée au serveur du système de nom de domaine de son fournisseur d’accès internet (FAI) et ce dernier interroge sa base de données pour trouver l’adresse IP correspondante. Si l’adresse IP n’est pas trouvée, le serveur la demande à d’autres serveurs DNS jusqu’à ce qu’il la trouve.

Azure DNS est une solution sur le cloud proposée par Microsoft et qui permet aux utilisateurs de gérer efficacement le système de nom de domaine. Cet article vise à accompagner les utilisateurs dans le processus de mise à jour des enregistrements DNS dans Azure DNS, afin de garantir des configurations précises et fiables.

Pourquoi mettre à jour dans Azure

La mise à jour dans Azure DNS est impérative pour maintenir une présence en ligne qui soit constante et assurer le bon fonctionnement des services web. Plusieurs scénarios nécessitent des mises à jour du système de nom de domaine, en voici quelques exemples :

  • Par souci d’exactitude : La mise à jour de ces enregistrements garantit que les noms de domaine sont correctement résolus en fonction des adresses IP qui leur sont associées. Ce degré de précision est essentiel pour que les utilisateurs puissent accéder de manière fiable aux sites web, aux services et aux autres ressources.
  • Pour accompagner la migration des domaines : Lors des migrations de domaines vers Azure ou entre abonnements Azure, la mise à jour de ces enregistrements est essentielle pour assurer une transition fluide et un service ininterrompu.
  • Par souci d’évolutivité : Lorsque votre infrastructure évolue ou change, la mise à jour des enregistrements DNS vous permet de vous adapter aux nouvelles configurations, d’ajouter ou de supprimer des ressources et d’optimiser les performances.
  • Pour éviter les périodes d’inactivité : Les enregistrements du système de nom de domaine obsolètes peuvent entraîner des interruptions de service ou des périodes d’inactivité. Par exemple, si l’adresse IP d’un site web change mais que ces enregistrements indiquent toujours l’ancienne adresse, les utilisateurs peuvent rencontrer des erreurs ou ne pas réussir à accéder au site.
  • Par souci de sécurité : La mise à jour de ces enregistrements permet de renforcer la protection DNS, vous prémunissant ainsi contre les risques de sécurité tels que la manipulation du DNS ou l’empoisonnement de son cache. En mettant rapidement à jour les enregistrements, les entreprises peuvent réduire le risque d’accès non autorisé ou de redirection malveillante du trafic.
  • Pour des performances optimales : Les enregistrements DNS mis à jour contribuent à la performance optimale du réseau en assurant un acheminement efficace du trafic. En dirigeant les utilisateurs vers le serveur le plus proche ou le plus rapide, les entreprises peuvent réduire la latence et améliorer l’expérience globale des utilisateurs.
  • Par souci de conformité : De nombreuses entreprises sont tenues de conserver des enregistrements DNS exacts pour se conformer aux réglementations ou aux normes du secteur, telles que le Règlement général sur la protection des données (RGPD) ou la norme de sécurité des données de l’industrie des cartes de paiement (PCI DSS). Ne pas tenir les enregistrements à jour peut entraîner une non-conformité et des sanctions potentielles.
  • Pour assurer la continuité des activités : En cas de modifications de l’infrastructure, telles que des migrations de serveurs ou des déplacements de services, la mise à jour rapide des enregistrements DNS garantit une continuité parfaite des opérations. En s’assurant de l’exactitude des enregistrements, les entreprises peuvent minimiser les perturbations et garantir une prestation de services ininterrompue.

La mise à jour de ces enregistrements est essentielle pour maintenir la fiabilité, la sécurité et les performances de l’infrastructure du réseau et pour garantir une expérience utilisateur positive.

Modifier des enregistrements DNS dans Azure DNS

La mise à jour des enregistrements DNS dans Azure DNS est simple. Retrouvez ci-dessous des instructions détaillées pour un certain nombre d’opérations courantes, qui peuvent toutes être effectuées facilement via le portail Azure : 

Préparer la mise à jour des enregistrements

  • Accédez à votre compte Azure : Commencez par vous connecter à votre compte Azure à l’aide de vos identifiants.
  • Ouvrez Azure DNS : Ensuite, accédez au service Azure DNS dans le portail Azure en cliquant sur l’option « Zones DNS » dans le menu de gauche.

Ajouter des enregistrements

  1. Sélectionnez une zone dans laquelle vous souhaitez ajouter le nouvel enregistrement en cliquant sur son nom.
  2. Cliquez sur le bouton « Ajouter un ensemble d’enregistrements » situé en haut de la page.
  3. Choisissez le type d’enregistrement approprié (par exemple, CNAME, A, MX) dans le menu déroulant.
  4. Fournissez les informations nécessaires, telles que le TTL (Time to Live), le nom de l’enregistrement et l’adresse IP ou le domaine cible.
  5. Cliquez sur « Ajouter » pour sauvegarder le nouvel enregistrement.

Modifier des enregistrements

  1. Trouvez l’enregistrement que vous souhaitez modifier dans la zone sélectionnée.
  2. Cliquez dessus pour le sélectionner, puis cliquez sur le bouton « Modifier ».
  3. Apportez les modifications souhaitées à l’enregistrement, en mettant par exemple l’adresse IP à jour, ou le domaine.
  4. Cliquez sur le bouton « Enregistrer » pour appliquer les modifications.

Supprimer des enregistrements

  1. Recherchez l’enregistrement que vous souhaitez supprimer dans la zone sélectionnée.
  2. Sélectionnez l’enregistrement en cliquant dessus pour le mettre en surbrillance.
  3. Cliquez sur « Supprimer » pour supprimer l’enregistrement sélectionné.
  4. Quand on vous le demande, confirmez la suppression en cliquant sur le bouton « Oui ».

Intégration avec d’autres services Azure

Lorsque vous travaillez dans l’environnement Azure, pensez à intégrer la gestion du système de nom de domaine avec d’autres services Azure tels que Virtual Networks, Traffic Manager et App Services afin d’optimiser les performances et de rationaliser les opérations.

  • Intégration avec Virtual Networks : Azure DNS peut être intégré de manière transparente avec Azure Virtual Networks (VNets) pour permettre l’enregistrement DNS automatique des noms d’hôtes des machines virtuelles (VM). 
  • Intégration avec Traffic Manager : En intégrant Azure DNS avec Traffic Manager, les entreprises peuvent atteindre une haute disponibilité et optimiser l’expérience utilisateur en redirigeant le trafic vers le terminal le plus proche ou le plus performant.
  • Intégration avec App Services : L’intégration d’Azure DNS avec App Services permet aux entreprises d’attribuer des noms de domaine personnalisés à leurs applications et services web, offrant ainsi une expérience utilisateur professionnelle et unique.
  • Alignement des groupes de ressources : En organisant les zones DNS au sein de groupes de ressources basés sur les services ou applications qui leur sont associés, les entreprises peuvent gérer efficacement les autorisations et suivre l’utilisation des ressources.
  • Automatisation et création de scripts : Azure DNS prend en charge l’automatisation et la création de scripts pour créer des zones, ainsi que la gestion des enregistrements et la configuration DNSSEC afin d’améliorer l’efficacité et la cohérence des opérations.
  • Surveillance et journalisation : L’intégration d’Azure DNS avec Azure Monitor permet aux entreprises de surveiller les performances du système de nom de domaine, de suivre les changements et de recevoir des alertes en cas d’événements critiques. 
  • Du côté de la sécurité : Implémentez le contrôle d’accès basé sur les rôles (RBAC) d’Azure et sécurisez le trafic DNS avec DNSSEC et Transport Layer Security (TLS) pour protéger les données du système de nom de domaine et empêcher l’accès non autorisé ou l’usurpation. 

Tirez parti de la puissance d’Azure DNS

Une bonne gestion de ce type d’enregistrements est essentielle pour maintenir une présence en ligne de qualité dans Microsoft Azure. En suivant les étapes décrites ci-dessus, les utilisateurs peuvent garantir l’exactitude de leurs enregistrements et le fait que ces derniers sont à jour, minimiser les périodes d’inactivité et optimiser les performances. Tirez parti de la puissance d’Azure DNS pour la gestion et exploitez ses capacités pour rationaliser efficacement vos opérations. N’oubliez pas de donner la priorité à la sécurité et à la conformité lors de la gestion des configurations du système de nom de domaine, en respectant les normes et les lignes directrices de l’industrie afin d’obtenir des résultats optimaux.

Pour aller plus loin

Pour créer une équipe informatique efficace et performante, il est essentiel d’avoir une solution centralisée qui joue le rôle de noyau principal pour vos services. NinjaOne permet aux équipes informatiques de surveiller, gérer, sécuriser et prendre en charge tous les appareils, où qu’ils soient, sans avoir besoin d’une infrastructure complexe sur site.

Pour en savoir plus sur NinjaOne Endpoint Management, participez à une visite guidée, ou profitez d’un essai gratuit de la plateforme NinjaOne.

Vous pourriez aussi aimer

Prêt à devenir un Ninja de l’informatique ?

Découvrez comment NinjaOne peut vous aider à simplifier les opérations informatiques.

Termes et conditions NinjaOne

En cliquant sur le bouton « J’accepte » ci-dessous, vous indiquez que vous acceptez les termes juridiques suivants ainsi que nos conditions d’utilisation:

  • Droits de propriété: NinjaOne possède et continuera de posséder tous les droits, titres et intérêts relatifs au script (y compris les droits d’auteur). NinjaOne vous accorde une licence limitée pour l’utilisation du script conformément à ces conditions légales.
  • Limitation de l’utilisation: Les scripts ne peuvent être utilisés qu’à des fins personnelles ou professionnelles internes légitimes et ne peuvent être partagés avec d’autres entités.
  • Interdiction de publication: Vous n’êtes en aucun cas autorisé à publier le script dans une bibliothèque de scripts appartenant à, ou sous le contrôle d’un autre fournisseur de logiciels.
  • Clause de non-responsabilité: Le texte est fourni « tel quel » et « tel que disponible », sans garantie d’aucune sorte. NinjaOne ne promet ni ne garantit que le script sera exempt de défauts ou qu’il répondra à vos besoins ou attentes particulières.
  • Acceptation des risques: L’utilisation du script est sous votre propre responsabilité. Vous reconnaissez qu’il existe certains risques inhérents à l’utilisation du script, et vous comprenez et assumez chacun de ces risques.
  • Renonciation et exonération de responsabilité: Vous ne tiendrez pas NinjaOne pour responsable des conséquences négatives ou involontaires résultant de votre utilisation du script, et vous renoncez à tout droit ou recours légal ou équitable que vous pourriez avoir contre NinjaOne en rapport avec votre utilisation du script.
  • EULA: Si vous êtes un client de NinjaOne, votre utilisation du script est soumise au contrat de licence d’utilisateur final qui vous est applicable (End User License Agreement (EULA)).