Qu’est-ce qu’un logiciel d’accès à distance ? Guide 2024 de l’accès à distance

accès à distance

L’accès à distance est un moyen d’étendre l’accessibilité au réseau en établissant une connexion sur un serveur. Il permet aux utilisateurs de gérer et de visualiser le système à distance lorsqu’ils ne sont pas en mesure de se connecter physiquement. En bref, l’accès à distance permet aux utilisateurs d’accéder à leurs systèmes et à leur infrastructure informatique en utilisant simplement une connexion Internet ou un protocole de télécommunication. L’accès à distance est essentiel pour les services informatiques qui travaillent à distance ou gèrent plusieurs locaux, ainsi que pour les entreprises MSP (fournisseur de service gérés) qui gèrent une grande variété de clients. NinjaOne est une plateforme de gestion de parc informatique complète et incluant l’accès à distance, profitez d’un essai gratuit ou d’une démonstration personnalisée.

Les points abordés dans cet article :

  • Qu’est-ce que l’accès à distance ?
  • Comment fonctionne l’accès à distance ?
  • Quels sont les risques de l’accès à distance ?
  • Bonnes pratiques en matière d’accès à distance
  • Logiciels et outils d’accès à distance

Qu’est-ce que l’accès à distance ?

L’accès à distance est une méthode permettant de se connecter à des services, des applications ou des données informatiques à partir d’un endroit autre que celui où se trouve l’actif en question. Cette connexion permet aux utilisateurs d’accéder à un réseau ou à un ordinateur à distance via l’internet ou d’autres moyens, par exemple pour apporter des modifications à un serveur à distance de l’emplacement physique du matériel.

L’accès à distance permet de surveiller, d’entretenir et de contrôler les appareils, pour autant qu’ils soient connectés au même réseau. Cela permet aux professionnels de l’informatique de résoudre les problèmes sans se trouver au même endroit que l’appareil ou le système en cause.

L’accès à distance peut également être utilisé pour accéder à des fichiers sans qu’ils soient envoyés par e-mail ou par d’autres moyens. Les outils d’accès à distance permettent aux utilisateurs de définir qui a les droits sur les fichiers et les dossiers, ainsi que d’organiser les utilisateurs en différentes catégories pour définir les privilèges d’accès de groupe.

L’accès à distance joue également un rôle clé dans de nombreux plans de continuité des activités et dans les stratégies de reprise d’activité après incident. Si le personnel de bureau est déplacé de son lieu de travail habituel en raison d’une catastrophe naturelle ou d’autres circonstances, ces employés peuvent continuer à travailler à domicile. C’est pourquoi l’accès à distance facilite également la vie des fournisseurs et des sous-traitants, tant dans le cadre de scénarios de reprise d’activité après incident qu’en dehors.

Comment fonctionne l’accès à distance ?

L’accès à distance est généralement réalisé par une combinaison de matériel et de logiciel fonctionnant en harmonie avec une connexion réseau. Il y a de nombreuses années (avant l’avènement de l’internet moderne),  l’accès à distance était disponible par le biais de simulations de terminaux gérés à l’aide d’un modem relié à un réseau téléphonique.

De nos jours, l’accès à distance sécurisé est généralement assuré par un logiciel sécurisé appelé VPN, ou réseau privé virtuel. Il est utilisé pour communiquer entre les hôtes via un réseau d’interface filaire ou une connexion internet/wi-fi.

En utilisant l’accès à distance, un VPN peut connecter un nombre quelconque de réseaux privés au serveur VPN. Cela permet aux utilisateurs extérieurs (comme les travailleurs à distance) de se connecter au réseau primaire en utilisant des protocoles de sécurité qui chiffrent le trafic de données avant qu’il n’atteigne sa destination sur l’internet.

Dans ce cas et dans d’autres, l’entreprise peut utiliser un bureau à distance pour que l’utilisateur puisse se connecter au réseau et aux applications à distance. Le logiciel de bureau à distance est intégré au système d’exploitation de l’hôte distant et permet aux applications de s’exécuter à distance sur un serveur de réseau. De son côté, l’utilisateur peut utiliser en toute sécurité les applications cloud depuis n’importe quel endroit et sur n’importe quel appareil, en protégeant davantage son activité par différentes techniques d’authentification en fonction de la configuration du réseau.

Quels sont les risques associés à l’accès à distance ?

L’accès à distance, par sa nature même, peut être un point d’entrée pour les cyberattaques. De nombreuses menaces et vulnérabilités apparaissent lorsque deux appareils sont connectés à distance. Cela dit, l’utilisation des bonnes méthodes de protection des terminaux, de l’authentification multifactorielle (MFA) et des logiciels de sécurité contribuera largement à faire de l’accès à distance un moyen sûr de connecter deux appareils.

Ces outils de sécurité à plusieurs niveaux contribueront à éliminer le risque d’intrusion de menaces telles que les Trojans (cheval de Troie). Ces attaques malveillantes peuvent facilement passer d’un appareil à l’autre sans être détectées car elles semblent souvent inoffensives. De même, un Trojan d’accès à distance (RAT) peut accéder à une machine et en donner le contrôle à un acteur mailveillant situé en dehors du réseau. Ils peuvent alors accéder aux fichiers et, généralement, prendre le contrôle total de l’appareil.

Comme dans la plupart des cas, les utilisateurs devront également veiller à ce que les fichiers malveillants et les virus ne se propagent pas accidentellement par le biais de fichiers envoyés d’un ordinateur à l’autre. Il est courant que les rançongiciels, les logiciels espions et autres logiciels malveillants se propagent de cette manière; une fois la menace disséminée, il peut être très difficile de la contenir.

Essayez gratuitement NinjaOne (aucune carte de crédit requise)

Types d’accès à distance et protocoles d’accès à distance

Bien qu’il existe de nombreux protocoles d’accès à distance différents, vous constaterez que trois types d’accès à distance sont les plus courants :

  • Réseau privé virtuel (VPN)
  • Protocole de bureau à distance (RDP)
  • Virtual network computing (VNC)

Les VPN, VNC et RDP permettent aux utilisateurs d’accéder à un ordinateur ou à un autre appareil et d’en avoir le contrôle total via un réseau distant, alors que la plupart des autres protocoles limitent les possibilités d’action à distance.

  • Réseau privé virtuel (VPN)

Un VPN permet aux utilisateurs d’envoyer et de recevoir des données entre des appareils ou via un réseau privé étendu sur un réseau public. Cette méthode nécessite que les deux ordinateurs soient connectés au même VPN et utilisent le même logiciel d’accès.

  • Protocole de bureau à distance (RDP)

RDP est un programme Microsoft qui fournit une interface graphique permettant de se connecter à un autre ordinateur via une connexion réseau. L’utilisateur exécute simplement le logiciel client RDP pour se connecter à un autre ordinateur exécutant le logiciel RDP.

  • Virtual network computing (VNC)

VNC fournit un système graphique pour le partage de bureaux entre utilisateurs. Cette fonction est utile lorsqu’un utilisateur, tel qu’un agent du service d’assistance informatique, doit prendre le contrôle de l’ordinateur d’un autre utilisateur comme si c’était le sien. Cela permet à l’utilisateur distant de tout contrôler comme s’il était assis devant le clavier, tout en permettant à l’utilisateur local de voir ce qu’il fait sur son propre écran.

  • Serveurs proxy Internet

Les serveurs proxy Internet ajoutent un serveur comme intermédiaire, permettant aux utilisateurs de se connecter à un autre ordinateur dans l’environnement du serveur proxy. Les deux ordinateurs se connectent au même serveur proxy qui sert d’intermédiaire, ce qui permet à l’un des utilisateurs d’accéder à l’ordinateur de l’autre.

  • Autres types d’accès à distance

Les différentes méthodes d’accès à distance permettent différents niveaux de contrôle et de partage des données. Les méthodes suivantes sont des types d’accès à distance avec des autorisations limitées (souvent très limitées) :

  • Le service internet mobile est un type de partage de données dans lequel une connexion sans fil est créée entre des appareils mobiles
  • Les utilisateurs du haut débit par câble partagent généralement la bande passante avec d’autres utilisateurs, leur routeur domestique sert également de hotspot wifi public pour le fournisseur
  • La ligne numérique d’abonné (DSL) utilise un réseau téléphonique pour partager des données
  • Le réseau local/réseau étendu (LAN/WAN) consiste à créer un réseau crypté qui relie les utilisateurs qui s’y connectent
  • Le Vendor privileged access management (VPAM) est un protocole de partage de réseau contrôlé par un fournisseur externe qui limite les privilèges de connexion
  • Divers logiciels/outils de partage de bureau permettent aux utilisateurs de partager leur bureau avec plusieurs personnes à la fois
  • La gestion des accès à privilèges (PAM) limite l’accès des utilisateurs distants à certains fichiers et applications sur un réseau

Essayez gratuitement NinjaOne (aucune carte de crédit requise)

Bonnes pratiques d’accès à distance pour assurer la sécurité de votre réseau

Quel que soit le protocole utilisé, il est important de se rappeler que votre ordinateur sera exposé à des utilisateurs extérieurs lorsque vous utilisez l’accès à distance. La porte ouverte aux transferts de fichiers permet non seulement l’espionnage ou le vol de données, mais les possibilités de transfert de logiciels malveillants peuvent augmenter de façon exponentielle. Pour aider à atténuer ce risque accru, voici sept bonnes pratiques en matière d’accès à distance pour garantir la sécurité et la stabilité informatique.

  1. Utilisez une solution de protection des terminaux : Les logiciels de sécurité des terminaux s’assureront que chaque appareil participant à la connexion à distance est sûr. Les mesures de protection des terminaux peuvent comprendre plusieurs couches de sécurité, notamment un pare-feu, un antivirus et même des fonctions de gestion des mots de passe.
  2. Utilisez toujours une connexion sécurisée : Le wifi public peut être une invitation aux intrusions. Une connexion sécurisée et de confiance doit toujours être utilisée pour créer un lien direct qui exclut les utilisateurs non autorisés.
  3. Mots de passe : Utilisez des mots de passe forts comportant au moins dix caractères et une combinaison de chiffres, de symboles et de lettres. Changez vos mots de passe régulièrement et ne les réutilisez pas entre les applications.
  4. Utilisez l’authentification multifactorielle (MFA) chaque fois que vous le pouvez : L’authentification multifactorielle, le plus souvent un système qui vérifie votre identité à l’aide d’un SMS ce qui ajoute une couche supplémentaire.
  5. Mettez en place des politiques de verrouillage des comptes : La saisie d’un mot de passe erroné un certain nombre de fois devrait les empêcher d’essayer de se connecter à nouveau. Cette mesure permet de se défendre contre les attaques par force brute et les outils de craquage de mots de passe.
  6. Restez au courant des correctifs : En maintenant vos logiciels à jour, vous protégez votre ordinateur des virus malveillants ou des logiciels malveillants conçus pour exploiter des vulnérabilités connues. La gestion des correctifs est un élément clé de tous les plans de cybersécurité.
  7. Limitez l’utilisation du service : Plus le nombre d’utilisateurs autorisés à utiliser les outils d’accès à distance est élevé, plus le risque est grand. Limitez l’utilisation de l’accès à distance aux seuls utilisateurs qui en ont besoin pour accomplir leur travail. Supprimez toujours les privilèges d’accès des anciens utilisateurs aussi rapidement que possible.

Logiciel d’accès à distance

Les logiciels d’accès à distance peut apporter de nombreux avantages à une entreprise, notamment aux grandes entreprises qui dépendent fortement de la technologie. Cela étant, même les petites entreprises peuvent tirer un grand profit de l’accès à distance, en fonction de leur situation. Examinons les principaux avantages de l’accès à distance :

Productivité et flexibilité : Il n’y a pas si longtemps, l’idée de séparer l’employé de son bureau était une question d’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Maintenant, c’est une question de continuité des activités, comme nous l’avons appris après la pandémie. De nos jours, les employés doivent disposer d’un moyen sûr et sécurisé d’accéder aux ressources professionnelles depuis l’extérieur du bureau. L’accès à distance peut donner aux employés les outils dont ils ont besoin pour être productifs sur n’importe quel appareil et depuis n’importe quel endroit.

Amélioration de la sécurité : Les employés ont souvent besoin d’accéder à leurs applications web, cloud ou SaaS sur plusieurs appareils et connexions. Les professionnels de l’informatique ont donc la lourde tâche de garantir une expérience utilisateur de haute qualité tout en maintenant la sécurité et le contrôle. En exploitant les contrôles d’accès contextuels et l’authentification multifactorielle dans le cadre de l’accès à distance, le service informatique peut maintenir une sécurité de bout en bout tout en donnant aux parties prenantes l’accès dont elles ont besoin.

BYOD (bring-your-own device) : La main-d’œuvre mobile et décentralisée d’aujourd’hui a modifié la nature des bureaux physiques et des horaires de travail traditionnels. La même tendance s’est répercutée sur les appareils utilisés sur le lieu de travail, puisque les programmes BYOD (bring-your-own device) permettent aux employés d’exploiter la technologie d’accès à distance pour travailler de n’importe où, sur l’appareil de leur choix. Cela pose toute une série de nouveaux défis en matière de sécurité, mais l’accès à distance garantit la sécurité des données et permet aux travailleurs d’être productifs en tout lieu.

Une plus grande réserve de ressources : Une fois qu’une entreprise a adopté le travail à distance, elle peut recruter parmi un nombre de candidats beaucoup plus large. L’accès à distance permet aux employés de travailler de n’importe où, de sorte que le recrutement n’est limité que par la portée géographique de l’internet.

La continuité des activités : Il est important de maintenir les fonctionnalités essentielles pendant et après une perturbation majeure, et de nombreuses entreprises en sont conscientes aujourd’hui plus que jamais. Si un employé ne peut pas se rendre au bureau en raison d’une catastrophe naturelle ou d’un autre événement, il peut continuer à être productif en utilisant une connexion d’accès à distance sécurisée.

Conclusion

L’accès à distance peut vous donner les moyens de vous connecter à l’ordinateur d’une autre personne et de l’utiliser comme si vous étiez vous-même assis en face de lui. Il peut également permettre le partage de fichiers entre ordinateurs et faciliter le dépannage rapide et sans faille pour les professionnels de l’informatique à distance. 

Divers protocoles d’accès à distance tels que le réseau privé virtuel (VPN), le Virtual network computing (VNC) ou le protocole de bureau à distance (RDP), rendent ces connexions possibles. Bien que la plupart des logiciels d’accès soient dotés de fonctions de sécurité natives, le fait même de connecter directement deux appareils crée de nouveaux problèmes de sécurité qui doivent être résolus. 

Il est essentiel de mettre en place des mesures de sécurité avancées lorsque vous utilisez l’accès à distance. Parmi les bonnes pratiques, citons le cryptage, les mots de passe forts, l’AMF et la limitation du nombre d’utilisateurs pouvant utiliser le service. Il est également recommandé d’utiliser un logiciel de sécurité des terminaux spécialement conçu à cet effet, comme NinjaOne, pour renforcer l’ensemble de votre environnement informatique contre les intrusions. NinjaOne est une suite complète pour la surveillance et la gestion à distance à grande échelle, et ses fonctions de sécurité intégrées vous permettent de tirer le meilleur parti de l’accès à distance sans sacrifier votre sécurité, profitez d’un essai gratuit ou d’une démonstration personnalisée.

Pour aller plus loin

Pour créer une équipe informatique efficace et performante, il est essentiel d’avoir une solution centralisée qui joue le rôle de nœud principal pour vos services. NinjaOne permet aux équipes informatiques de surveiller, gérer, sécuriser et prendre en charge tous les appareils, où qu’ils soient, sans avoir besoin d’une infrastructure complexe sur site.

Pour en savoir plus sur NinjaOne Endpoint Management, participez à une visite guidée, ou profitez d’un essai gratuit de la plateforme NinjaOne.

Vous pourriez aussi aimer

Prêt à devenir un Ninja de l’informatique ?

Découvrez comment NinjaOne peut vous aider à simplifier les opérations informatiques.
Voir la démo×
×

Voir NinjaOne en action !

En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de NinjaOne.

Termes et conditions NinjaOne

En cliquant sur le bouton « J’accepte » ci-dessous, vous indiquez que vous acceptez les termes juridiques suivants ainsi que nos conditions d’utilisation:

  • Droits de propriété: NinjaOne possède et continuera de posséder tous les droits, titres et intérêts relatifs au script (y compris les droits d’auteur). NinjaOne vous accorde une licence limitée pour l’utilisation du script conformément à ces conditions légales.
  • Limitation de l’utilisation: Les scripts ne peuvent être utilisés qu’à des fins personnelles ou professionnelles internes légitimes et ne peuvent être partagés avec d’autres entités.
  • Interdiction de publication: Vous n’êtes en aucun cas autorisé à publier le script dans une bibliothèque de scripts appartenant à, ou sous le contrôle d’un autre fournisseur de logiciels.
  • Clause de non-responsabilité: Le texte est fourni « tel quel » et « tel que disponible », sans garantie d’aucune sorte. NinjaOne ne promet ni ne garantit que le script sera exempt de défauts ou qu’il répondra à vos besoins ou attentes particulières.
  • Acceptation des risques: L’utilisation du script est sous votre propre responsabilité. Vous reconnaissez qu’il existe certains risques inhérents à l’utilisation du script, et vous comprenez et assumez chacun de ces risques.
  • Renonciation et exonération de responsabilité: Vous ne tiendrez pas NinjaOne pour responsable des conséquences négatives ou involontaires résultant de votre utilisation du script, et vous renoncez à tout droit ou recours légal ou équitable que vous pourriez avoir contre NinjaOne en rapport avec votre utilisation du script.
  • EULA: Si vous êtes un client de NinjaOne, votre utilisation du script est soumise au contrat de licence d’utilisateur final qui vous est applicable (End User License Agreement (EULA)).