Voir la démo×
×

Voir NinjaOne en action !

En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de NinjaOne.

Changer de fournisseur de logiciel RMM: 4 conseils pour réussir

,
RMM Software Migration illustration

Changer de fournisseur de logiciel RMM: 4 conseils pour réussir. Les logiciels de surveillance et de gestion à distance font partie des outils les plus importants pour les professionnels de l’informatique dans l’environnement informatique moderne. Comme vous le savez probablement déjà, les outils RMM permettent aux responsables informatiques de surveiller les performances des terminaux et du réseau, d’installer des logiciels, de déployer des correctifs et des mises à jour à grande échelle ainsi que de veiller au bon fonctionnement de l’infrastructure.

Toutes les solutions RMM ne sont cependant pas les mêmes. Comme nous l’avons expliqué en détail dans nos différents articles relatifs au choix d’un outil RMM, les fonctionnalités varient et certains outils sont plus adaptés que d’autres à des cas d’utilisation spécifiques.

Que se passe-t-il donc lorsqu’une équipe informatique ou un fournisseur de services gérés s’est engagé à utiliser un outil RMM qui, au fil du temps, s’est révélé insuffisant? Parfois, la meilleure solution consiste à changer de fournisseur de logiciel RMM, pour passer à un produit qui répond mieux à vos besoins.

Un tel changement peut sembler décourageant. Y aura-t-il une période d’inactivité? Des interruptions de service? Combien de ressources devrons-nous consacrer à la migration? Dans cet article, nous allons explorer l’idée de changer d’outil RMM pour vous aider à mieux décider quand, pourquoi et comment changer de solution de surveillance et de gestion à distance.

1 ) Comment savoir s’il est temps de changer de fournisseur RMM?

La première question qui vous vient à l’esprit est probablement la suivante : « Dois-je changer d’outil RMM pour commencer? Chaque situation est différente, bien sûr, mais il y a certains signes à surveiller qui peuvent vous indiquer qu’il est temps de changer de fournisseur de logiciel RMM. 

La première considération pour de nombreux responsables informatiques est le coût. De nombreux fournisseurs de RMM proposent une tarification spécialement pour les nouveaux partenaires. C’est une bonne chose au début, mais au fil du temps, les coûts supplémentaires et les hausses de prix peuvent se traduire par une perte nette.

Ou peut-être êtes-vous coincé dans une tarification qui ne vous rapporte rien. Les fournisseurs de RMM utilisent une variété de modèles de tarification. Il s’agit notamment de structures de prix variables en fonction des types d’actifs gérés, des coûts par utilisateur final, des coûts par administrateur ou ingénieur, et des coûts par nombre d’agents logiciels. Dans certains cas, cette tarification fonctionnait bien au moment de l’inscription, mais devenait moins attrayante à mesure que le nombre d’utilisateurs finaux ou de clients augmentait.

Il est également courant que les fournisseurs de logiciels exigent des contrats à long terme avec leurs partenaires. Cela peut s’avérer problématique lorsque le service et l’assistance ne sont pas à la hauteur ou lorsque vous souhaitez changer pour un outil RMM qui répond mieux à vos besoins, mais que le contrat est ce qui vous retient.

Les cas où un utilisateur de RMM achète un ensemble de licences mais ne les utilise pas toutes sont encore pires. Cela peut rendre le calcul des marges un peu difficile et constitue généralement une mauvaise utilisation des ressources.

Outre le coût, vous avez peut-être des problèmes de performance qui vous font penser à changer de fournisseur de logiciel RMM. Un outil RMM est un atout inestimable, mais sa valeur réelle est déterminée par ses capacités de gestion et sa facilité d’utilisation. De nombreux partenaires qui sont passés à NinjaOne témoignent que leur outil RMM précédent était lent à se connecter et ne parvenait pas toujours à créer des connexions à distance. Cela rend l’outil au mieux peu fiable, ou au pire, inutilisable.

Et la facilité d’utilisation est essentielle avec de tels outils. Un logiciel RMM devrait rationaliser vos opérations et libérer des ressources, et non créer des obstacles. Si un outil RMM avertit l’administrateur qu’un terminal ne fonctionne pas correctement mais qu’il ne permet pas d’y remédier rapidement et à distance, il n’est pas à la hauteur. Un outil qui oblige le responsable informatique à appeler un utilisateur pour le guider dans les étapes de dépannage – ou pire, qui l’oblige à envoyer un technicien sur place – ne fournit qu’une fraction de la valeur que les meilleurs outils RMM peuvent offrir.

La gestion des correctifs et la fonctionnalité d’alertes de votre outil RMM actuel doivent également être prises en compte. La gestion des correctifs est une fonctionnalité cruciale des outils RMM, et ils doivent être en mesure de répondre à tous vos besoins de manière continue. Si votre outil RMM ne prend pas en charge la gestion des correctifs pour l’ensemble des systèmes d’exploitation, des navigateurs et des applications de votre ou de vos environnements, il vous oblige soit à gaspiller des ressources avec des mises à jour manuelles, soit à laisser en place des vulnérabilités qui doivent être corrigées.

Enfin, il est toujours judicieux de prendre en considération le service et l’assistance. Êtes-vous globalement satisfait de votre fournisseur de RMM? Le niveau d’assistance après la mise en place doit être adapté à vos besoins. Une communauté active et réactive d’experts et d’utilisateurs est également un atout précieux, car une telle ressource peut s’avérer utile lorsque vous recherchez des réponses rapides ou des conseils fondés sur l’expérience.

2 ) Ce qu’il faut rechercher

Le plus important est de considérer ce dont vous avez besoin de la part de votre RMM pour atteindre vos objectifs. Aussi évident que cela puisse paraître, il est essentiel de ne pas négliger les aspects les plus mineurs de votre cas d’utilisation – et de vos plans. Examinez vos besoins fonctionnels et établissez une description claire de vos exigences actuelles:

  • Identifiez les fonctionnalités de votre ancien outil RMM que vous continuerez à utiliser.
  • Identifiez les problèmes que vous rencontrez avec votre plateforme RMM actuelle/précédente et ajoutez ces considérations à votre check-list lorsque vous recherchez un nouvel outil.
  • Identifiez vos exigences absolues pour votre outil RMM, ce qu’il serait bon d’avoir et les fonctions dont vous pouvez vous passer

Utilisez ces informations pour créer une « liste de courses » de priorités. Si vous êtes un fournisseur de services informatiques et que vous êtes amené à gérer plusieurs clients, vous devez également prendre en considération: 

  • Le nombre total de vos dispositifs et les types de dispositifs que vous allez gérer.
  • Le nombre de lieux où votre RMM sera déployé, ainsi que les exigences spécifiques de chacun

Une fois que vous aurez déterminé tout cela, vous serez prêt à commencer à rechercher et à discuter avec les fournisseurs de RMM. Grâce aux informations que vous avez rassemblées, il devrait être relativement facile d’établir une liste restreinte d’outils RMM répondant à vos besoins techniques.

À ce stade, vous pouvez commencer à évaluer individuellement les fournisseurs sur des aspects auxiliaires qui affecteront votre relation de partenariat à long terme.

  • Sécurité
  • Emplacement du serveur
  • Redondance / sauvegardes
  • Capacité du réseau
  • Assistance et service
  • Assistance à la mise en place/à la migration
  • Personnalisation des scripts/alertes

Vous devez faire attention lorsque vous changez de plateforme. Personne ne veut changer de fournisseur de logiciel RMM pour découvrir que ses besoins ne sont toujours pas satisfaits, ce qui l’oblige à changer d’outil RMM une nouvelle fois.

3 ) Comment réussir à changer d’outil RMM

Une fois que vous avez décidé qu’un changement est nécessaire et que vous avez choisi un nouvel outil RMM, la question qui vous préoccupe est de savoir comment effectuer la migration vers un nouveau fournisseur RMM avec un minimum de difficultés et temps d’arrêt.

La première chose à prendre en compte est que votre changement de RMM aura probablement un impact sur l’ensemble de votre équipe informatique. Qu’il s’agisse des techniciens sur le terrain, de l’équipe d’assistance qui surveille les réseaux et répond aux tickets d’assistance, ou de l’équipe d’administration des comptes qui doit générer des rapports et entretenir les relations, il est vital qu’ils soient au courant des changements à venir et qu’ils soient libres de donner leur avis sur la base de leur expérience.

Le calendrier réel de la transition dépendra de plusieurs facteurs. Tout d’abord, vous devrez tenir compte de la date de renouvellement du contrat de votre outil RMM actuel. Les fournisseurs informatiques devront également tenir compte des conditions et des dates d’expiration des contrats des clients. Bien entendu, votre situation entre en ligne de compte: certaines équipes informatiques doivent changer d’outil RMM plus rapidement que d’autres, en fonction de l’impact des déficiences de leur outil actuel.

En gardant tout cela à l’esprit, vous voudrez fixer des délais réalistes pour le déploiement et l’intégration. Étant un outil aussi important, il est rarement bon de précipiter sa mise en place.

N’oubliez pas de demander si le fournisseur de RMM que vous avez choisi propose une assistance à l’onboarding et à la configuration pour les partenaires ou s’il peut recommander des services qui facilitent le processus de transition.

4 ) Tirer le meilleur parti de votre nouveau fournisseur de RMM

Une fois que vous aurez changé d’outil RMM, vous voudrez sans doute tirer pleinement parti de votre nouvelle solution. Notre blog contient de nombreux articles sur la façon de tirer le meilleur parti de vos outils RMM si vous souhaitez les lire plus en détail, mais pour l’instant, nous allons partager quelques points forts pour vous aider à démarrer.

Lorsque vous mettez en œuvre votre nouvel outil, prenez le temps d’affiner vos alertes et vos notifications. Les outils RMM aident votre équipe à se concentrer sur les besoins les plus critiques et les plus urgents de votre ou vos environnements informatiques. En affinant ces notifications, vous contribuerez grandement à la gestion du temps et des ressources. Les meilleurs outils RMM peuvent créer n’importe quelle combinaison d’alertes, mais ces alarmes peuvent générer beaucoup de bruit et de perte de temps si elles ne sont pas configurées correctement. Chaque environnement informatique étant différent, prendre le temps de créer des normes de notification qui répondent le mieux aux besoins de votre équipe est un bon investissement.

Vous voudrez également maximiser le potentiel des intégrations avec vos autres outils, en assurant la communication entre toutes les solutions utilisées. Lorsque vous exploitez pleinement les intégrations – surtout lorsque l’automatisation peut améliorer la collaboration entre vos outils – vous pouvez gagner un temps considérable et réduire les coûts globaux de la main-d’œuvre.

Vous envisagez de passer à NinjaOne?

Si votre outil RMM ne répond pas à vos besoins ou si votre fournisseur actuel de RMM n’offre pas le soutien dont vous avez besoin, envisagez d’ajouter NinjaOne à votre liste d’options.

Caractéristiques et avantages de NinjaOne

  • Mensuel: pas de contrats à long terme
  • Tarification par dispositif et flexible
  • Onboarding gratuit et illimité
  • Formation gratuite et illimitée

Pour aller plus loin

Pour créer une équipe informatique efficace et performante, il est essentiel d’avoir une solution centralisée qui joue le rôle de noyau principal pour vos services. NinjaOne permet aux équipes informatiques de surveiller, gérer, sécuriser et prendre en charge tous les appareils, où qu’ils soient, sans avoir besoin d’une infrastructure complexe sur site.

Pour en savoir plus sur NinjaOneEndpoint Management, participez à unevisite guidée sur , ou profitez d’un essai gratuit de la plateforme NinjaOne.

Vous pourriez aussi aimer

Prêt à devenir un Ninja de l’informatique ?

Découvrez comment NinjaOne peut vous aider à simplifier les opérations informatiques.

Termes et conditions NinjaOne

En cliquant sur le bouton « J’accepte » ci-dessous, vous indiquez que vous acceptez les termes juridiques suivants ainsi que nos conditions d’utilisation:

  • Droits de propriété: NinjaOne possède et continuera de posséder tous les droits, titres et intérêts relatifs au script (y compris les droits d’auteur). NinjaOne vous accorde une licence limitée pour l’utilisation du script conformément à ces conditions légales.
  • Limitation de l’utilisation: Les scripts ne peuvent être utilisés qu’à des fins personnelles ou professionnelles internes légitimes et ne peuvent être partagés avec d’autres entités.
  • Interdiction de publication: Vous n’êtes en aucun cas autorisé à publier le script dans une bibliothèque de scripts appartenant à, ou sous le contrôle d’un autre fournisseur de logiciels.
  • Clause de non-responsabilité: Le texte est fourni « tel quel » et « tel que disponible », sans garantie d’aucune sorte. NinjaOne ne promet ni ne garantit que le script sera exempt de défauts ou qu’il répondra à vos besoins ou attentes particulières.
  • Acceptation des risques: L’utilisation du script est sous votre propre responsabilité. Vous reconnaissez qu’il existe certains risques inhérents à l’utilisation du script, et vous comprenez et assumez chacun de ces risques.
  • Renonciation et exonération de responsabilité: Vous ne tiendrez pas NinjaOne pour responsable des conséquences négatives ou involontaires résultant de votre utilisation du script, et vous renoncez à tout droit ou recours légal ou équitable que vous pourriez avoir contre NinjaOne en rapport avec votre utilisation du script.
  • EULA: Si vous êtes un client de NinjaOne, votre utilisation du script est soumise au contrat de licence d’utilisateur final qui vous est applicable (End User License Agreement (EULA)).