Votre check-list DevOps : 7 bonnes pratiques en matière de déploiement de logiciels

7 bonnes pratiques pour le déploiement d'un logiciel

Les échecs et les bugs sont inhérents au déploiement d’un logiciel, même avec les meilleures équipes de développement. Le respect des bonnes pratiques en matière de déploiement de logiciels vous permet de gagner en efficacité, d’améliorer la sécurité et de commercialiser vos produits plus rapidement. Cet article présente les sept pratiques les plus utiles que votre équipe peut commencer à implémenter dès aujourd’hui.

Qu’est-ce que le déploiement de logiciels ?

Le développement et la diffusion d’un logiciel est un processus qui comporte de nombreuses phases spécifiques. Mais qu’est-ce que le déploiement de logiciels en particulier, et comment s’intègre-t-il dans le cycle de développement logiciel ?

Le déploiement de logiciels fait référence à la livraison finale d’un logiciel achevé à un utilisateur ou à un système où il peut être utilisé. Le processus est le suivant :

  • Préparation et configuration : Configuration des environnements matériels et logiciels nécessaires à l’exécution du logiciel.
  • Publication et installation : Compilation du logiciel dans un état exécutable, regroupement de tous les fichiers et dépendances en paquets et distribution aux utilisateurs finaux.
  • Activation : Activation et enregistrement du logiciel.
  • Essais et validation : Test du produit dans un environnement réel pour s’assurer qu’il fonctionne comme prévu.
  • Suivi et mise à jour : Surveillance des problèmes de performance et de sécurité et publication des mises à jour pour résoudre les problèmes et améliorer les fonctionnalités.

Les stratégies de déploiement de logiciels peuvent varier considérablement en fonction du type de logiciel et de la technologie utilisée. C’est pourquoi les bonnes pratiques en matière de déploiement de logiciels sont importantes à toutes ces étapes.

Obstacles à l’efficacité et à la sécurité dans le déploiement des logiciels

Déployer des logiciels de manière efficace et sécurisée est un équilibre complexe qui s’accompagne de plusieurs défis. D’une part, la gestion d’environnements et de configurations multiples est complexe et présente un risque élevé d’erreurs. Vous devez trouver un moyen de maintenir la cohérence et la fiabilité des différents scénarios de déploiement sur le cloud et sur site sans perturber les opérations en cours.

Du point de vue de la sécurité, chaque étape menant à la publication introduit des vulnérabilités potentielles qui pourraient être exploitées. Le respect des bonnes pratiques en matière de déploiement de logiciels pour la gestion des dépendances, la sécurisation de la transmission des données et la conformité avec les réglementations du secteur est essentiel à la réussite des stratégies de déploiement.

7 bonnes pratiques en matière de déploiement de logiciels

La meilleure façon de maintenir le rythme de vos déploiements en toute sécurité est d’appliquer systématiquement les bonnes pratiques de déploiement de logiciels à chaque itération et mise à jour. Suivez ces sept bonnes pratiques pour maintenir votre équipe sur la bonne voie.

Bonne pratique n° 1 : Comprendre son environnement logiciel

Pour optimiser vos stratégies de déploiement de logiciels, commencez par acquérir une connaissance approfondie de votre environnement logiciel. Différenciez clairement vos environnements de développement, de simulation et de production. Chacun d’entre eux a une fonction spécifique  :

  • Développement, pour le développement et les tests initiaux.
  • Simulation, pour l’évaluation des performances et de la sécurité dans des conditions similaires à celles de la production.
  • Production, pour le déploiement final de votre application auprès des utilisateurs finaux.

Mettez à jour et entretenez régulièrement tous les environnements afin qu’ils reflètent le plus fidèlement possible la situation de production, notamment en ce qui concerne les systèmes d’exploitation, les configurations de réseau et les dépendances externes. Cette pratique permet de réduire les divergences susceptibles d’entraîner des comportements inattendus dans la production.

Bonne pratique n° 2 : Implémenter l’intégration continue et le déploiement continu

Les pipelines d’intégration et de déploiement continus (CI/CD) automatisent les versions tout en testant, intégrant et déployant systématiquement les modifications du code. Voici comment tirer le meilleur parti de votre pipeline CI :

  • Configurez votre pipeline CI pour fusionner automatiquement les modifications de code vers la branche principale, afin que le nouveau code ne perturbe pas la base de code existante.
  • Incorporez des étapes de tests automatisés dans votre pipeline CI pour valider la fiabilité des changements de code.
  • Utilisez des outils open-source tels que Jenkins, Travis CI ou CircleCI pour automatiser les phases de développement et de test de votre processus de déploiement de logiciels.

Pour améliorer votre pipeline CD, voici quelques suggestions :

  • Configurez ce pipeline pour déployer automatiquement les modifications de code dans l’environnement de production afin que vos utilisateurs aient toujours accès aux dernières fonctionnalités et corrections.
  • Aidez-vous des tests automatisés pour valider les changements avant qu’ils ne soient déployés.
  • Découvrez des outils tels que NinjaOne pour automatiser à distance le processus de déploiement des logiciels et créer des déploiements plus sûrs et mieux contrôlés.

Bonne pratique n° 3 : Donner la priorité à la sécurité à chaque étape

Il s’agit de l’une des bonnes pratiques les plus importantes en matière de développement de logiciels. La sécurité n’est pas une simple fonctionnalité, c’est un aspect fondamental de vos stratégies de déploiement de logiciels. Utilisez une approche DevSecOps pour intégrer la sécurité dès les premières étapes du développement jusqu’au déploiement informatique et au-delà.

Il s’agit de faire de la sécurité un élément central de toutes les activités quotidiennes et d’encourager la collaboration entre les équipes de développement, de sécurité et d’exploitation. Cette approche axée sur l’équipe garantit que la sécurité est un aspect fondamental de tous les processus de prise de décision.

Et bien sûr, maintenez vos pratiques de sécurité de base en place :

  • Gérez automatiquement les configurations sécurisées pour maintenir la cohérence dans tous les environnements.
  • Maintenez les logiciels et les dépendances à jour avec les derniers correctifs de sécurité.
  • Implémentez un contrôle d’accès basé sur les rôles pour vous assurer que seul le personnel autorisé a accès aux systèmes critiques.

Bonne pratique n° 4 : Tirer parti de l’automatisation des tâches de déploiement

L’automatisation informatique est une évidence. Elle rend le processus de déploiement des logiciels plus rapide, plus fiable et nettement moins sujet à l’erreur humaine. Mais elle peut aussi introduire des risques de sécurité et de la complexité. Vous pouvez intégrer l’automatisation de manière sûre et efficace :

  • En utilisant le contrôle de version : commencez toujours par utiliser un système de contrôle de version performant pour gérer votre base de code.
  • En implémentant des tests réguliers des logiciels : implémentez des tests complets afin d’identifier et de résoudre les problèmes le plus tôt possible.
  • En normalisant vos environnements : veillez à ce que vos environnements de développement, de simulation et de production soient aussi similaires que possible afin de réduire les problèmes de compatibilité.
  • En assurant la visibilité : utilisez des tableaux de bord et des systèmes de notification pour tenir les membres de l’équipe informés des stratégies de déploiement informatique et des résultats.

Bonne pratique n° 5 : Contrôler et gérer les activités post-déploiement

Pour vous assurer que votre déploiement sur le cloud ou sur site est réussi et que le système restera fiable et sécurisé au fil du temps, vous devez surveiller en permanence votre environnement après le déploiement. Vous pouvez y parvenir grâce à des outils de surveillance automatisés qui s’attaquent aux tâches répétitives, telles que les contrôles d’état et les contrôles de performance. Certains outils détectent automatiquement les problèmes et les résolvent ou alertent les membres de l’équipe concernés pour qu’ils prennent des mesures.

Vous devez également évaluer régulièrement les performances du système par rapport à des paramètres clés. Il s’agit notamment de surveiller la dérive du modèle et les changements dans la distribution des données afin de maintenir la précision et l’efficacité. Il s’agit également de recueillir les réactions des utilisateurs finaux et des parties prenantes. Analysez les données d’interaction avec les utilisateurs pour comprendre comment ils utilisent le système et utilisez leurs retours pour vous améliorer en continu.

Bonne pratique n° 6 : Utiliser des stratégies de contrôle des versions et de sauvegarde

Le contrôle des versions et les sauvegardes protègent votre base de code contre les pertes accidentelles ou les modifications malveillantes. Ils facilitent également les opérations et accélèrent la récupération en cas de problème.

Les systèmes de contrôle de version tels que Git vous permettent de suivre chaque modification apportée à la base de code. Cela permet à vos développeurs de revenir aux versions précédentes en cas de problème. Ils peuvent également consulter l’historique des modifications pour comprendre comment et pourquoi certaines parties de votre application ont évolué.

Vos bonnes pratiques en matière de développement de logiciels devraient également inclure une stratégie de sauvegarde de votre code, de vos bases de données et de vos fichiers de configuration. Planifiez des sauvegardes régulières et automatisées pour minimiser les erreurs humaines et stockez vos sauvegardes dans plusieurs endroits sécurisés pour vous prémunir contre les menaces physiques et informatiques.

Bonne pratique n° 7 : Favoriser une culture de l’apprentissage et de l’amélioration continus

La dernière bonne pratique, et sans doute la plus importante, en matière de déploiement de logiciels consiste à instaurer une culture d’entreprise qui valorise l’apprentissage et l’amélioration continus. Encouragez votre équipe à participer régulièrement à des formations, des ateliers et des communautés professionnelles pour rester au fait des dernières évolutions du secteur. Cela permettra à votre équipe d’acquérir les connaissances et les compétences dont elle a besoin pour bien faire son travail, tout en encourageant l’innovation dans le cadre de votre processus de déploiement de logiciels.

Outre la promotion du développement professionnel, il est important de cultiver un environnement où le retour d’information et l’apprentissage itératif sont valorisés. Encouragez votre équipe à analyser chaque déploiement informatique de manière critique, à partager ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné, et à appliquer ces leçons aux projets futurs. Cette approche permet non seulement d’améliorer l’efficacité de vos déploiements, mais aussi de maintenir l’engagement et la motivation de votre équipe, ce qui favorise la réussite globale de l’entreprise.

Accroître la sécurité du déploiement des logiciels avec NinjaOne

Au-delà de la mise en place de ces bonnes pratiques de déploiement de logiciels, découvrez comment NinjaOne simplifie la gestion des logiciels grâce au déploiement et à l’application de correctifs automatisés sur le cloud ou sur site. Déployez, corrigez, désinstallez et surveillez les applications sur tous les appareils, partout. Commencez à optimiser vos processus logiciels avec un essai gratuit de NinjaOne dès aujourd’hui.

Pour aller plus loin

Pour créer un départmeent informatique efficace et performant, il est essentiel d’avoir une solution centralisée qui joue le rôle de nœud principal pour vos services. NinjaOne permet aux équipes informatiques de surveiller, gérer, sécuriser et prendre en charge tous les appareils, où qu’ils soient, sans avoir besoin d’une infrastructure complexe sur site.

Pour en savoir plus sur NinjaOneEndpoint Management, participez à une visite guidée, ou profitez d’un essai gratuit de la plateforme NinjaOne.

Vous pourriez aussi aimer

Prêt à devenir un Ninja de l’informatique ?

Découvrez comment NinjaOne peut vous aider à simplifier les opérations informatiques.
Voir la démo×
×

Voir NinjaOne en action !

En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de NinjaOne.

Commencez un essai gratuit du logiciel de gestion des terminaux classé N°1 sur G2

Pas de carte de crédit requise, accès complet à toutes les fonctionnalités.

Termes et conditions NinjaOne

En cliquant sur le bouton « J’accepte » ci-dessous, vous indiquez que vous acceptez les termes juridiques suivants ainsi que nos conditions d’utilisation:

  • Droits de propriété: NinjaOne possède et continuera de posséder tous les droits, titres et intérêts relatifs au script (y compris les droits d’auteur). NinjaOne vous accorde une licence limitée pour l’utilisation du script conformément à ces conditions légales.
  • Limitation de l’utilisation: Les scripts ne peuvent être utilisés qu’à des fins personnelles ou professionnelles internes légitimes et ne peuvent être partagés avec d’autres entités.
  • Interdiction de publication: Vous n’êtes en aucun cas autorisé à publier le script dans une bibliothèque de scripts appartenant à, ou sous le contrôle d’un autre fournisseur de logiciels.
  • Clause de non-responsabilité: Le texte est fourni « tel quel » et « tel que disponible », sans garantie d’aucune sorte. NinjaOne ne promet ni ne garantit que le script sera exempt de défauts ou qu’il répondra à vos besoins ou attentes particulières.
  • Acceptation des risques: L’utilisation du script est sous votre propre responsabilité. Vous reconnaissez qu’il existe certains risques inhérents à l’utilisation du script, et vous comprenez et assumez chacun de ces risques.
  • Renonciation et exonération de responsabilité: Vous ne tiendrez pas NinjaOne pour responsable des conséquences négatives ou involontaires résultant de votre utilisation du script, et vous renoncez à tout droit ou recours légal ou équitable que vous pourriez avoir contre NinjaOne en rapport avec votre utilisation du script.
  • EULA: Si vous êtes un client de NinjaOne, votre utilisation du script est soumise au contrat de licence d’utilisateur final qui vous est applicable (End User License Agreement (EULA)).